mis à jour le

Élections générales de juillet 2013 : Le PDES fait l’état des lieux

Au Centre international des conférences de Bamako a été tenue, le 6 Avril 2013, la conférence des cadres du Parti pour le Développement Economique et la Solidarité (PDES). Cette rencontre était présidée par le Dr Ousmane Ba.
Dans son discours d'ouverture, le Dr Ousmane Ba a soutenu que son parti, le PDES, s'est battu pour le retour à l'ordre constitutionnel dans son intégrité et ce, dès le lendemain du coup d'Etat, tant dans ses actions particulières menées au niveau de l'Assemblée Nationale, qu'au sein des regroupements politiques.
« Ces progrès importants auraient certainement été impossibles à réaliser sans l'engagement total et solidaire de la CEDEAO et de tous nos partenaires internationaux », a-t-il expliqué.
A l'en croire, l'Assemblée Nationale a su toujours parler d'une seule voix, tout au long de la difficile période que notre pays vient de vivre. Cette unité d'action s'est traduite par l'adoption des lois d'accompagnement, et tout dernièrement par l'approbation de la feuille de route de la transition soumise à la représentation nationale par le gouvernement.                                                                  Ousmane Ba a rappelé : « Depuis le coup d'Etat, le  traitement tout particulier auquel nous sommes soumis ne doit ni nous inciter au découragement, ni nous faire perdre de vue les nobles ambitions que nous avons pour le Mali.             Nous assumons sans complexe le bilan de la gestion consensuelle du pays pendant ces dix dernières années ; mais nous avons également l'impérieuse obligation de tirer toutes les leçons de cette gestion, en reconnaissant les erreurs commises, erreurs souvent communes à la classe politique tout entière, tout comme nous devons convenir des faiblesses et des insuffisances constatées.  C'est dans le même ordre d'idées que nous estimons qu'il faut définitivement tourner le dos à une pratique qui a consisté pendant vingt ans à acheter mal la paix et à signer des mauvais accords avec des groupes armés mal intentionnés et irresponsables.» Le Dr Ba, avant de conclure, a affirmé que son parti, le PDES, a été l'un des rares partis politiques à se mobiliser aux côtés de nos vaillantes Forces Armées et de Sécurité, aux premières heures de la crise sécuritaire, en organisant un meeting de soutien dans la ville garnison de Koulikoro, à l'issue duquel 10 millions FCFA ont été collectés pour aider nos soldats.
Lassana   

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

élections

AFP

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

AFP

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

AFP

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue

juillet

AFP

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

Gabon: législatives reportées au plus tard au 29 juillet 2017

AFP

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

Mali: l'état d'urgence prorogé jusqu'au 15 juillet

AFP

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

Guinée: un journaliste porté disparu depuis le 23 juillet

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013