mis à jour le

Le sculpteur militaire, Ibrahima Komi, ni mort ni blessé

Le sculpteur militaire, Ibrahima Komi, donné pour mort par une rumeur ces derniers jours, est bel et bien vivant. Kantigui l'a retrouvé, lundi dernier à Ouagadougou. Militaire du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), artiste-sculpteur et peintre à ses heures libres, Ibrahima Komi a été aperçu à Dapoya (au centre-ville de Ouagadougou) en compagnie d'amis, contrairement à des rumeurs qui ont laissé croire qu'il a été abattu ou blessé au cours d'une opération anti-gang. Deux de ses amis rencontrés autour (...) - On murmure

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

mort

AFP

Zimbabwe: un éléphant piétine

Zimbabwe: un éléphant piétine

AFP

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

Cameroun: Amnesty accuse les forces de sécurité de torture entraînant la mort

AFP

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés