mis à jour le

Le sculpteur militaire, Ibrahima Komi, ni mort ni blessé

Le sculpteur militaire, Ibrahima Komi, donné pour mort par une rumeur ces derniers jours, est bel et bien vivant. Kantigui l'a retrouvé, lundi dernier à Ouagadougou. Militaire du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), artiste-sculpteur et peintre à ses heures libres, Ibrahima Komi a été aperçu à Dapoya (au centre-ville de Ouagadougou) en compagnie d'amis, contrairement à des rumeurs qui ont laissé croire qu'il a été abattu ou blessé au cours d'une opération anti-gang. Deux de ses amis rencontrés autour (...) - On murmure

mort

AFP

Maroc: le meurtrier d'un député condamné

Maroc: le meurtrier d'un député condamné

AFP

"Femmes mulets": bousculade

"Femmes mulets": bousculade

AFP

Tunisie: nouveaux heurts après la mort d'un homme lors de troubles sociaux

Tunisie: nouveaux heurts après la mort d'un homme lors de troubles sociaux