mis à jour le

Même mort,Chokri Bélaïd fait peur à Ghannouchi et à son gouvernement !

Par Rachid Barnat

Le maire de Sidi Bou a programmé le 9 avril à 17 h l’inauguration de la place Chokri Belaïd, actuellement rue de la gare, en présence de Besma Khalfaoui, de Jawhar Ben M’Barek, de Sophie Bessis et bien d’autres personnalités.

Comme à leur accoutumé, des nervis du « comité de protection d’ennahdha » se sont invités à ce qui devait être une cérémonie d’hommage au martyr de la seconde république, Chokri Belaïd !

Prétextant l’absence d’autorisation du ministère de l’intérieur, les nervis et à leur tête un type à la tête patibulaire habitué à la violence, s'apprêtait à en découdre avec les sympathisants avec Chokri et Besma venus pour la cérémonie inaugurale.

Et comme d’habitude ils sont parvenus à s’imposer au maire et à interdire le changement de nom de la place.
Le maire en colère rappelle qu’il a déjà débaptisé d’autres rues, telle que celle du « 7 novembre », qu’il a remplacé par  » le 14 janvier », et une autre qu’il a baptisé « Lotfi Naghedh » …. et s’étonne qu’on lui invoque le « règlement » à propos de « Chokri Belaïd » !

Puisqu’on lui oppose la « légalité », il en conclue qu’il était dans l’illégalité pour les changements déjà accomplis; et menace de retirer les nouvelles plaques pour redonner leurs anciens noms aux rues débaptisées …. en attendant de légaliser tout à l’avenir, le nom de Chokri Belaïd compris …. mais auquel il réservera mieux que la petite placette contestée : une grande avenue ou une grande place
de Sidi Bou !

Besma Khalfaouie en colère, elle aussi, qu’Ennahdha continue à s’en prendre à son mari même mort, s’indigne d’un tel parti et dénonce le régime dictatorial qu’il met en place !

Et comme d’habitude, la police était absente et ne viendra sur les lieux que lorsque la forfaiture du comité de protection d’Ennahdha sera accomplie quand un jeune brandira le drapeau salafiste au dessus de l’abri de gare comme pour narguer les participants dépités !

Si Chokri Belaïd dérange tant Ghannouchi, c’est qu’il doit être pour quelque chose dans son assassinat, selon certains commentateurs présents !
Sophie Bessis en colère rentrée, m’a dit que les nervis d’Ennahdha font tout un cirque avec la religion … alors qu’une fois rentrés chez eux, ils prendront une ou deux bières … voulant dire par là, ce sont de pauvres types dont Ennahdha exploite la misère matérielle et intellectuelle !

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

mème

AFP

Zimbabwe: même mort, Mugabe serait réélu, assure son épouse

Zimbabwe: même mort, Mugabe serait réélu, assure son épouse

AFP

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

AFP

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar

Soudan du Sud: l'accord de paix doit avancer, même sans Riek Machar

peur

AFP

A Ouagadougou, les commerçants rouvrent la peur au ventre après l'attentat

A Ouagadougou, les commerçants rouvrent la peur au ventre après l'attentat

AFP

Rwanda: Amnesty dénonce un climat de peur avant la présidentielle

Rwanda: Amnesty dénonce un climat de peur avant la présidentielle

AFP

Au Cap, les ambulanciers travaillent dans la peur de l'agression

Au Cap, les ambulanciers travaillent dans la peur de l'agression

gouvernement

AFP

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile

AFP

Voitures "made in Algérie": le gouvernement dresse un bilan catastrophique

Voitures "made in Algérie": le gouvernement dresse un bilan catastrophique

AFP

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement