mis à jour le

Reconquête du territoire : La France doit jouer franc jeu avec son partenaire, le Mali

Les dernières déclarations de M. Laurent Fabius ministre des Affaires Etrangères n'augurent rien de bon pour le retour de la paix au Mali. Il demande au MNLA de déposer les armes, de transformer le Mouvement National pour la Libération de l'Azawad en parti politique.

Dioncounda et le chef de la diplomatie française Laurent Fabius

La France doit comprendre que le nord- Mali n'est pas le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole, occupée par le Maroc. Elle arbore aujourd'hui la thèse du Royaume marocain sur le Sahara occidental.

Dire au MNLA de se muer en parti politique, c'est  ouvrir la voie au tribalisme. C'est  permettre aussi à la France d'appuyer politiquement le MNLA. Lorsque l'Etat refuse la création de partis d'obédience religieuse, il ne doit pas accepter la création d'un parti politique  à base  ethnique.

La France continue  de mettre feu à la case Mali. Elle soutient le gouvernement  Diango et appuie le MNLA dans ses revendications. La démocratie a pour soubassement la justice et l'égalité en droit. Il n'y a pas à créer des supers ethnies. Il n'y a aucun parti politique à base ethnique au Mali malgré qu'il ait au Mali des ethnies majoritaires. Tout comme on ne doit pas créer aussi une armée à base ethnique.

Nous pensons qu'il y'a une seule armée en France. L'armée française qui se trouve en Corse, c'est la même armée qui se trouve à Toulon, à Paris. Donc l'armée malienne doit se trouver à Kidal, à Tessalit et partout sur le territoire malien, là où la nécessité s'impose.

A quelques encablures des élections présidentielles des voix s'élèvent et pas des moindres pour demander sa tenue le 7 juillet 20123 malgré l'occupation d'une partie du territoire. Mohamed Bazoum ministre Nigérien et le Pr. Aly Nouhoum Diallo sont  de ceux-là qui veulent qu'on aille aux élections malgré l'impréparation et le retour de la paix dans les régions occupées. Or ce qui arrive aujourd'hui au Mali est la  conséquence des mauvaises élections antérieures (2002 et 2007).

Le président nigérien et son ministre des affaires étrangères tiennent à assener leur vérité  sur la crise malienne. Ils évitent d'écorcher la France. Il revient aux Maliens de s'asseoir autour d'une même table pour dresser le bilan de la démocratie sans détour. Ceux qui se prétendent appartenir au MNLA, au MUJAO, Ançar-dine, sont les militants de trois partis politiques maliens : l'ADEMA-PASJ, l'URD et le PDES.

Pour le vote des réfugiés, il faut aller dans l'optique de notre ministre des affaires étrangères, Mr Tiéman Hubert Coulibaly. Il a été clair. Pour lui, il ne voit pas ce qui empêche les réfugiés de rentrer dans leur pays et de voter.

En conclusion, les maliens doivent se méfier du rafistolage et du mensonge. Ces mots ne construisent pas un pays mais au contraire le détruisent.

Si la France veut aider le Mali mais elle ne doit pas créer des problèmes qui touche à la souveraineté du peuple malien.

Yacouba Aliou,

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

territoire

AFP

Libye: le gouvernement d'union nationale accuse Paris de "violation" du territoire

Libye: le gouvernement d'union nationale accuse Paris de "violation" du territoire

AFP

RDC: presque 80% du territoire

RDC: presque 80% du territoire

Benoit DOSSEH

Masters d’Istanbul : Serena Williams marque son territoire d’entrée

Masters d’Istanbul : Serena Williams marque son territoire d’entrée

France

AFP

RDC: la France suspend les adoptions

RDC: la France suspend les adoptions

AFP

Foot: match nul 0-0 entre la France et la Côte d'Ivoire

Foot: match nul 0-0 entre la France et la Côte d'Ivoire

AFP

Espoirs: la France bat la Côte d'Ivoire en amical avec un triplé de Haller

Espoirs: la France bat la Côte d'Ivoire en amical avec un triplé de Haller

jeu

AFP

Nigeria: l'opérateur sud-africain MTN a fait le jeu de Boko Haram, estime le président Buhari

Nigeria: l'opérateur sud-africain MTN a fait le jeu de Boko Haram, estime le président Buhari

AFP

Le nzango, jeu d'enfant congolais en quête de reconnaissance sportive

Le nzango, jeu d'enfant congolais en quête de reconnaissance sportive

Rodolph TOMEGAH

Alaixys Romao: Le Togolais pas d’accord avec le système de jeu de l’OM

Alaixys Romao: Le Togolais pas d’accord avec le système de jeu de l’OM