mis à jour le

Le Guéliz, cent ans après, l’heure de la rénovation

2013 est une année charnière pour l'un des plus vieux et des plus connus des quartiers de la Ville Ocre : le Gueliz. En effet le Guéliz de Marrakech fête son centenaire et cela s'accompagne du lancement d'un des projets les plus ambitieux d'urbanisme de Marrakech, le Carré Eden, en plein coeur du centre ville. Ouvert sur l'avenue Mohammed V, ce projet s'intègre à merveille avec les travaux d'embellissement de la ville.

En lieu et place de l'ancien marché municipal du Guéliz, le complexe multifonctionnel Carré Eden sera composé d'un hôtel 5 étoiles, un espace de conférences, un mall et un supermarché.

Mais, revenons au quartier ! Lieu nostalgique par excellence, le Guéliz a été le centre de rendez vous privilégié de nombreuses générations de Marrakechis et a accueilli, de tout temps, célébrités et anonymes venus des quatre coins du monde.

Cette année, Gueliz veut renouer avec son passé. Pour ceci, une série d’événements est prévue pour symboliser l'âme unique du Guéliz.

D'abord, une exposition photographique intitulée « 100 ANS DE GUELIZ, UN SIECLE DE VIE ». Celle-ci rend hommage au quartier, de sa naissance jusqu'à nos jours.

L'exposition sera articulée autour de différentes thématiques : architecture, création, quotidien, hommes et femmes qui ont traversé le Guéliz, y ont laissé des traces et préservé son âme.

guelis

Mais la véritable nouveauté reste le lancement du concours unique destiné aux architectes, designers et artistes plasticiens pour la réalisation de L'Magana (L'Horloge). Pour créer un repère dans cette métropole, et symboliser le lien fort entre les Marrakchis et leur ville, une horloge sera offerte au quartier.

Les candidats susceptibles de présenter leur «Magana» du Guéliz doivent obéir à certains critères : la qualité artistique et esthétique du monument, la faisabilité technique, la durabilité et la qualité du mécanisme de l'oeuvre, le coût de la réalisation et enfin la qualité du dossier (dessins, croquis, maquettes).

horloge

Un jury officiel désignera les lauréats : il est composé de professionnels de l'architecture, des arts et des médias dont Karim El Achak, architecte du Carré Edent.

Une présélection définira ainsi 5 candidats qui seront invités à présenter leur projet devant le jury officiel. Au terme des présentations, le lauréat officiel du concours sera désigné. Les cinq projets donneront lieu à une exposition publique.

Le public sera également appelé à désigner un 2ème lauréat. Il pourra ainsi voter pour son « coup de c½ur » à travers Facebook, sur une page dédiée au concours.

 

Avec cette horloge, le Carré Eden sera à l'heure de la rénovation…

Ce monument marquera les heures, tout comme le Guéliz a marqué les coeurs et les esprits.

Hassan Marine

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”