mis à jour le

Centre d’Animation Pédagogique de Sikasso : Belle entrée en fonction du nouveau Directeur Mohamed Bassirou Bamba dit Seyba

Cela fait déjà deux mois, jour pour jour que Mohamed Bassirou Bamba dirige aux destinées du CAP de Sikasso. Si sa nomination à la tête du CAP était au centre de toutes les discussions dans les   » grins «   de la  ville de  Kénédougou, le détenteur d’un DEA en philosophie a prouvé à tous ses détracteurs, que son choix par le ministre Bocar Moussa Diarra, n’était pas fortuit pour la bonne gestion du CAP.

Depuis sa prise de fonction, l’ex-Secrétaire général de l’ENSUP, Mohamed Bassirou Bamba est allé d’abord à la rencontre des ainés (ancien DCAP, Conseilles Pédagogiques et anciens Directeur d’Ecole) pour recueillir leurs conseils. Une démarche qui a permis d’instaurer un climat de confiance avec les travailleurs du CAP et les  directeurs d’Ecole.

Un tour dans certains établissements scolaires, nous a permis de recueillir l’opinion des enseignants de la capitale du Kénédougou à l’égard de leur nouveau DCAP. Ainsi, Amadou Sanogo, enseignant à la retraite de confier :  » M. Bamba est pour moi le meilleur DCAP que Sikasso a eu depuis la création  du CAP, car il a un esprit d’écoute et de dialogue. Il incarne le vrai Directeur du Centre d’animation pédagogique,  je ne peux que lui souhaiter bonne chance dans toutes ses entreprises « . Le dialogue et l’esprit d’équipe n’excluent  pas la rigueur, c’est dans cette logique que M. Bamba a demandé à tous les directeurs d’école et aux enseignants de sa circonscription de mettre tout en ½uvre pour relever les défis qui les attendent.

Actualité oblige, l’ex-leader estudiantin a exhorté le monde enseignant à mieux se comporter lors des prochaines échéances électorales puisque ce sont enseignants qui constituent la machine électorale. Donc la réussite des élections passe en partie par le monde enseignant. Il a mis un accent particulier sur la crédibilité les examens de fin d’année.  « De  toute  façon les résultats accomplis par M. Bamba sont satisfaisants puisqu’il incarne beaucoup de compétence intellectuelle «  nous confie une enseignante de l’Ecole Tièba.  Le jeune DCAP, M. Bamba soutiendra sa thèse doctorale en philosophie a la fin du mois d’avril à l’Université de Ouagadougou où il a déjà obtenu  son DEA en philosophie. En deux mois d’exercice, il a engrangé des résultats prometteurs qui ouvrent la voie à de bonnes perspectives pour la région.  Mais pour réussir sa mission, il a fort à parier avec le soutien de ses collaborateurs et des autres services techniques scolaires de la région. Réconforté par la confiance que lui accorde le Ministre de l’Education nationale, Bocar Moussa Diarra, ce jeune cadre pourra sans aucun doute mener le bateau du CAP à bon port. A titre de rappel, M. Bamba fut proviseur du lycée la  » Chaine Grise «  pendant plusieurs années  puis professeur de Philosophie à l’Institut de Formation des Maitres (IFM) de Sikasso.

  Seydou DIAMOUTENE, Correspondant à Koutiala

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Mohamed

AFP

Attentats : le suspect-clé Mohamed Abrini et quatre autres personnes arrêtés

Attentats : le suspect-clé Mohamed Abrini et quatre autres personnes arrêtés

AFP

La Somalie déchirée et oubliée: le photographe Mohamed Abdiwahab témoigne

La Somalie déchirée et oubliée: le photographe Mohamed Abdiwahab témoigne

AFP

Egypte: l'ex-président Mohamed Morsi condamné

Egypte: l'ex-président Mohamed Morsi condamné