mis à jour le

Jazzablanca, une ambiance très festive

 

  • Abraham Inc
  • Jazzablanca_2013_Abraham_Inc_20130403_094
    Abraham Inc
  • Jazzablanca_2013_Abraham_Inc_20130403_101
    Abraham Inc
  • Jazzablanca_2013_Abraham_Inc_20130403_168
    Abraham Inc
  • Jazzablanca_2013_Abraham_Inc_20130403_207
    Abraham Inc
  • Jazzablanca_2013_Abraham_Inc_20130403_280
    Abraham Inc
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_023
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_041
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_051
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_056
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_066
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_073
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_085
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_203
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_237
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_243
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_260
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_271
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_299
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_310
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_320
    Chucho Valdes
  • Jazzablanca_2013_Chucho_Valdes_20130404_326
    Chucho Valdes
  • jazzblanca 6
  • jazzblanca0
    Vaya Con Dios
  • jazzblanca18
    Vaya Con Dios
  • jazzblanca3
    Vaya Con Dios
  • jazzblanca43
    Vaya Con Dios
  • jazzblanca44
    Vaya Con Dios
  • jazzblanca7
    Vaya Con Dios
  • jazzblanca79
    Vaya Con Dios
  • jazzblanca86
    Vaya Con Dios
  • jazzblanca9
    Vaya Con Dios
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail
  • NextGen scrollGallery2 thumbnail

Du 30 mars au 04 avril 2013, de nombreux artistes de marque ont investi l'hippodrome d'Anfa dans le cadre de la 8ème édition du festival Jazzablanca. L’événement, devenu l'un des rendez-vous incontournables du calendrier culturel à Casablanca, a offert une programmation alléchante.

Dans cet hippodrome ayant une vue à 180° sur le parcours du golf d'Anfa, les différents artistes se sont produits sur scène pour le plus grand plaisir des Casablancais.

« Nous sommes des habitués et nous venons chaque année de Rabat pour vivre l'ambiance unique de ce festival que nous apprécions énormément», déclare un jeune couple venu profiter de l'évènement.

Programmée pour la première nuit du weekend, l'Américaine Melody Gardot a fait vibrer son public le 30 mars. Cette chanteuse, auteur, et compositeur, est originaire de Philadelphie. Son style musical est un mélange des influences du jazz vocal, de la folk music et de la bossa-nova.

 Venue dans la foulée de la sortie de son dernier album ''The Absence'', cette artiste a créé un univers nourri de sa propre expérience de vie et de sa curiosité musicale, ce qui apporte à son ½uvre une forte dimension émotionnelle. Elle a été accueillie avec les honneurs par le public casablancais pour sa voix exceptionnelle, son engagement musical et son swing! Mais aussi pour sa façon de chanter naturellement la joie et de partager la scène avec ses musiciens en communiquant sa passion et son énergie.  Melody Gardot a mis le feu sur les planches et a enflammé la ferveur du public.  « Je suis très heureuse d'être là, surtout que c'est ma première venue à Casablanca» nous déclare-t-elle.

Après cette introduction, le célèbre groupe belge Vaya Con Dios ("Va avec Dieu" en espagnol), a donné un magnifique concert pour sa tournée d'adieu le 31 mars, durant lequel il a interprété ses plus grands succès internationaux tels que''Puerto Rico'', ''Time Flies'' ou encore ''What's a Woman''.

Le groupe se compose de la chanteuse Dani Klein , du contrebassiste Dirk Schoufs et du guitariste Willy Lambregt. Avec sa voix puissante et emplie d’émotion, la chanteuse est souvent comparée aux grandes dames de la soul. Elle est également productrice du titre phare ''Bridge to your heart''.  Les fans casablancais ont débordé d'enthousiasme lors de sa performance.

 Pour sa part, Dhafer Youssef, né en Tunisie, nous a emmenés bien plus loin le 1er Avril avec ses fidèles musiciens: le génial Tigran Hamasyan au piano, Chris Jennings à la contrebasse et le batteur Mark Guilliana. Le public a apprécié et lui a offert des ovations après chaque morceau joué.

"Nous voulons créer un brassage culturel autour du jazz. C'est pour cela que nous avons programmé des artistes qui font du jazz arabe, et nous comptons en inviter d'autres les années à venir" explique Moulay Ahmed El Alami.

Plus animés et moins élitistes que des concerts de jazz traditionnels, ces moments de fête ont rassemblé grands et petits, qui sont venus découvrir la programmation du festival.

Jazzablanca a également accueilli l'exceptionnel Abraham Inc., le 02 Avril, puis Ahmed Soultan, dont la voix envoutante vous conquiert dès ses premières chansons et leur mélodie enchanteresse. Etait également présent le collectif M'oud Swing, qui mêle les sons du jazz à ceux de l'oud traditionnel, et qui a enthousiasmé le public.

Cette programmation éclectique  a offert un grand patchwork de sonorités et de styles, des plus simples aux plus alambiqués, des plus doux aux plus explosifs.

L’ambiance est montée crescendo, puisque pour la clôture s'est produit Chucho Valdès, une tornade, un boulimique de jazz. Sa dextérité éblouissante faisant passer le public par toutes les émotions, ce grand pianiste cubain a fait vibrer durant plus d'une heure et demie une centaine de mélomanes. De véritables moments de découverte et de partage aux sons des musiques de jazz les plus novatrices.

 En plus des concerts à l'hippodrome, les artistes se sont produit également dans des clubs et des hôtels, parmi lesquels Sofitel Tour Blanche ou encore  le Tahiti Beach Club, et dans 4 restaurants Casablancais qui ont proposé différents styles de jazz, du manouche au smooth en passant par l'électro. Au total, plus de 5900 mélomanes ont répondu présents pour ce rendez-vous annuel.

Fatimazahraa Rabbaj 

 

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables”