mis à jour le

Tanger: Benabdallah veut corriger les dysfonctionnements

Garantir une offre adéquate en logement à la portée des différentes catégories sociales est le meilleur moyen de lutter contre l’habitat anarchique et d’assurer l’efficacité des politiques urbanistiques, a affirmé, lundi à Tanger, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville, Nabil Benabdallah.

Intervenant lors de la 13ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’Agence urbaine de Tanger, M. Benabdallah a relevé les dysfonctionnements d’urbanisme au niveau de la ville du Détroit, notamment l’apparition de nouveaux foyers d’habitat anarchique et la présence devenue trop pesante de l’habitat économique dans des zones stratégiques, notamment sur les axes assurant l’accès à la ville.

Il a, à cet égard, noté l’importance de régler ces problèmes dans le cadre d’une vision globale répondant aussi bien à la demande actuelle que future en matière d’offre de logement, d’aménagement et d’équipements sociaux, avec pour priorité l’ouverture de nouvelles zones à l’urbanisation.

Dans ce sens, le gouvernement entend de faire du Fonds de solidarité habitat et d’intégration urbaine un outil d’acquisition et d’aménagement des nouvelles zones d’urbanisation, en parallèle avec la mise en ½uvre de la politique de la ville, a indiqué le ministre.

D’autre part, M. Benabdallah a appelé à la simplification des procédures pour les investissements dans le secteur de l’habitat, conformément avec la politique du gouvernement visant l’encouragement des investissements et la dynamisation de l’économie nationale, estimant qu’il n’est pas normal que le délai pour l’obtention d’une autorisation pour un projet urbanistique atteigne parfois un an et demi.

Par ailleurs, le ministre a salué le bilan de l’Agence urbaine de Tanger réalisé durant ces dernières années, notamment la réalisation des chartes architecturales et paysagères concernant la province de Fahs-Anjra et la ville d’Asilah, soulignant que celle relative à la ville de Tanger sera finalisée cette année.

Cette session du conseil d’administration de l’Agence urbaine de Tanger s’est tenue sous la présidence de M. Benabdallah et en présence du wali de la région de Tanger-Tétouan, du gouverneur de la province de Fahs-Anjra, du maire de Tanger, des présidents des conseils élus et des responsables des services extérieurs.

Les membres du conseil d’administration ont approuvé les rapports moral et financier de 2012 et le projet de budget de l’Agence pour 2013, doté de 33 millions de DH, donné leur accord pour le projet de dématérialisation des procédures de l’agence et adopté la charte d’éthique et l’amendement du statut du personnel de l’agence.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé