mis à jour le

Rationalisation du train de vie de l’État : Abdoul Mbaye remet de l’ordre dans les déplacements des ministres à l’étranger

Dans son édition de ce mardi, Le Populaire, lu par Rewmi.com, nous apprend que la situation critique de nos finances publiques contraint le gouvernement à revoir son train de vie à la baisse. C'est ainsi, dans un souci de rationaliser les dépenses publiques, que les autorités veulent une application effective des dispositions réglementaires régissant les déplacements à l'étranger des agents de l'Etat et fixant le taux des indemnisations relatives à ces missions.

Dans une circulaire adressée aux ministres et ministres délégués, le premier ministre, Abdoul Mbaye, rappelle à ces derniers que "les modalités et les délais dans lesquels les demandes d'autorisation et d'ordre de mission doivent être présentées pour être instruites". Avant de préciser : "les déplacements des ministres et leurs collaborateurs doivent entrer dans le cadre des actions programmées par le gouvernement dans ses relations avec les États, les organisations internationales et toute autre institution publique ou privée (...) les projets de décrets désignant les intérimaires des ministres doivent être transmis au secrétaire général du gouvernement en même temps que la demande d'ordre de mission qui est soumis à l'approbation du premier ministre". Concernant "les missions diplomatiques du Sénégal à l'étranger", le chef du gouvernement souligne qu'elles seront désormais mises à contribution chaque fois que possible pour éviter des déplacements coûteux et non indispensables des agents de l'État. Levant tout équivoque, il estime que "les déplacements dans le cadre d'un stage, séminaire, cours ou assimilé ne sont pas éligibles au régime indemnitaire des ordres de missions à l'étranger" et "la durée d'une mission payée ne peut excéder 21 jours". Pour une bonne préparation des missions à l'étranger, les ministres et ministres délégués sont invités à faire parvenir leurs demandes d'ordre de mission au secrétaire général du gouvernement "au moins 10 jours avant la date prévue pour le départ". Ils devront également, à leur retour, "rédiger un rapport de mission dont une copie sera transmise au secrétaire général du gouvernement".
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

train

AFP

Train déraillé au Cameroun: plainte contre une filiale de Bolloré

Train déraillé au Cameroun: plainte contre une filiale de Bolloré

Catastrophe ferroviaire d'Eseka

«On a l'impression que Bolloré veut faire du conducteur du train un bouc émissaire»

«On a l'impression que Bolloré veut faire du conducteur du train un bouc émissaire»

Cameroun

Le silence de Bolloré ulcère les Camerounais après la catastrophe ferroviaire d'Eseka

Le silence de Bolloré ulcère les Camerounais après la catastrophe ferroviaire d'Eseka

ministres

AFP

Partenariats économiques en Afrique: "pas de pré carré" (Premiers ministres français et sénégalais)

Partenariats économiques en Afrique: "pas de pré carré" (Premiers ministres français et sénégalais)

AFP

Tunisie: baisse de la rémunération des ministres par "solidarité"

Tunisie: baisse de la rémunération des ministres par "solidarité"

AFP

Soudan du Sud: Salva Kiir limoge cinq ministres proches de Riek Machar

Soudan du Sud: Salva Kiir limoge cinq ministres proches de Riek Machar