mis à jour le

Réunion des ministres des finances de la Zone Franc : Abdoul Mbaye plaide pour un renforcement des flux commerciaux et liste les défis

La cérémonie d'ouverture de la réunion des ministres des finances des Etats membres de la Zone Franc a lieu, hier, à Dakar. A cette occasion, Abdoul Mbaye, Premier Ministre, a plaidé pour un renforcement des flux commerciaux de ladite zone et énuméré les défis à relever.

Les représentants des Etats membres de la Zone Franc étaient en réunion, depuis avant-hier, à Dakar. A l'occasion de la cérémonie d'ouverture, hier, le premier ministre, Abdoul Mbaye a recommandé un renforcement des flux commerciaux au sein de la Zone Franc. Ce, pour amener les pays membres à tirer un meilleur profit des possibilités et opportunités offertes par cette coopération monétaire. Poursuivant, il arguera que le niveau du commerce infrarégional dans nos zones monétaires ne suit pas les tendances croissantes observées dans d'autres parties du monde. Aussi, a-t-il appelé à lever les barrières tarifaires ou non qui persistent. «Il faut aller vers une complémentarité de nos systèmes de production, développer les infrastructures communautaires et éviter de trop fortes disparités entre les politiques fiscales», précisera Abdoul Mbaye, selon qui, le commerce communautaire dépasse à peine les 12 % de la valeur du commerce global dans nos zones, d'où la nécessité d'intensifier les échanges au sein des communautés pour soutenir les monnaies communes. Toutefois, le premier ministre dira que la convergence des politiques et des performances macroéconomiques restera la clé incontournable de succès de la viabilité des unions monétaires.
Listant les défis à relever par ces Etats, M Mbaye a décrié la persistance de la pauvreté et de l'insécurité alimentaire, le manque d'infrastructures de qualité, le déficit énergétique, la faible diversification des économies, le chômage des jeunes et la précarité. D'avis que ces importants travaux se font dans un climat apaisé, Abdoul Mbaye invitera à la restauration d'un climat de paix et de stabilité politique, sans lequel «toutes nos actions sont vouées à l'échec». Saluant les efforts fournis, ces dernières années, par les institutions communautaires, notamment, la BCEAO, le chef du gouvernement dira que ces mesures adoptées par le Conseil des ministres de l'UEMOA et la BCEAO participent au renforcement de l'intermédiation bancaire, sans remettre en question la solvabilité des établissements de crédit.
Cheikh Moussa SARR
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Réunion

AFP

Invasion de chenilles en Afrique: réunion d'urgence

Invasion de chenilles en Afrique: réunion d'urgence

AFP

Retour de jihadistes en Tunisie: réunion jeudi pour un plan d'action

Retour de jihadistes en Tunisie: réunion jeudi pour un plan d'action

AFP

Climat: l'élimination progressive des gaz HFC au menu d'une réunion

Climat: l'élimination progressive des gaz HFC au menu d'une réunion

ministres

AFP

Nigeria: le président absent une nouvelle fois du conseil des ministres

Nigeria: le président absent une nouvelle fois du conseil des ministres

AFP

Gambie: dix ministres du gouvernement Barrow prêtent serment

Gambie: dix ministres du gouvernement Barrow prêtent serment

AFP

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

finances

AFP

Tunisie: limogeage de la ministre des Finances et celui de l'Éducation

Tunisie: limogeage de la ministre des Finances et celui de l'Éducation

AFP

En Afrique du Sud, Zuma limoge son ministre des Finances

En Afrique du Sud, Zuma limoge son ministre des Finances

AFP

Afrique du Sud: Zuma bien décidé

Afrique du Sud: Zuma bien décidé