mis à jour le

En tête du baromètre de notoriété de Mars: Le chef de l’Etat envoie sa femme faire le marché en ville pour s’en convaincre.

Pour se convaincre de sa popularité, après que le baromètre de notoriété de Mars le place premier du classement général des personnalités et institutions les plus populaires du Sénégal, le chef de l'Etat envoie sa femme faire le marché en plein centre ville de Dakar.

Il s'agit, pour le Président de la république, de tâter le pouls de la capitale. Ainsi, selon des informations en provenance du palais, cette attitude fait partie de la stratégie de communication concoctée, de mains de maitres, par l'entourage du chef de l'Etat, pour se convaincre de la popularité de leur mentor, en dépit des appréciations négatives. Pour tous ceux qui ont emprunté la rue de Bayeux, située en plein centre ville de Dakar, de c½ur de Dakar, les moindres déplacements de Marème Faye, accompagnée de deux dames, ont été bien suivis par les passants et riverains. Au point que bon nombre de citoyens, ébahis, se demandaient s'il s'agissait bel et bien de la première dame. Toujours est-il que cette sortie a eu l'effet escompté car, partout où elle passée, les sénégalais ne cessaient de se retourner pour n'en rien ignorer. Certains dakarois, par contre, disent ne donner aucun crédit à cette promenade de la première dame, qu'ils assimilent à une grande farce, face aux urgences de l'heure. «Macky Sall, Président de la République, occupe la première place du classement général des personnalités et institutions les plus populaires du Sénégal», selon le baromètre de notoriété au Sénégal qui a publié son rapport du mois de Mars. Malgré son score de 10,3%, soit un peu plus de 4 points de plus qu'en février (6,1%), les appréciations négatives se confirment pour Macky Sall.
Par ailleurs, des sondages publiés à l'occasion de l'an 1 de l'ère Macky font état d'une déception des populations qui, après les promesses de campagne, perçoivent peu de réalisations concrètes, indique le rapport publié par l'agence Afrique communication, en partenariat avec l'hebdomadaire Nouvel Horizon. Au delà de ces critiques, le président Sall a gagné en notoriété, du fait de sa décision réaffirmée de réduire son mandat à cinq ans et sa volonté de ne pas pratiquer de chasse aux sorcières dans les dossiers de biens mal acquis.

Sékou Dianko DIATTA

REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

chef

AFP

Centrafrique: l'ONU obtient le départ d'un chef rebelle de Bambari

Centrafrique: l'ONU obtient le départ d'un chef rebelle de Bambari

AFP

RDC: reprise du procès de l'ancien chef de guerre Germain Katanga

RDC: reprise du procès de l'ancien chef de guerre Germain Katanga

AFP

Mozambique: le chef de l'opposition dénonce

Mozambique: le chef de l'opposition dénonce

femme

AFP

Afrique du Sud: Zuma pour l'élection d'une femme

Afrique du Sud: Zuma pour l'élection d'une femme

AFP

Afrique: la femme est l'avenir de l'agriculture

Afrique: la femme est l'avenir de l'agriculture

AFP

Guinée: une femme en voile intégral interpellée près du palais présidentiel

Guinée: une femme en voile intégral interpellée près du palais présidentiel

marche

AFP

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

AFP

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

AFP

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes