mis à jour le

Idy indique à son ex-compagnon le chemin du Macky

La crise dont faisait état la presse, dernièrement au sein du parti Rewmi, a éteint son comble, hier lundi 8 avril 2013. Depuis la naissance difficile de cette formation politique, jamais pareille crise ne l'a secoué. Oumar Gueye, naguère considéré comme le numéro 2 de ce parti, a toujours été loyal envers son mentor. Mais, les lambris dorés du pouvoir en ont décidé autrement. Ayant gouté à ses délices, Oumar Gueye a refusé, cette fois, d'être l'agneau du sacrifice, sous l'autel d'intérêts inavoués, en ne se pliant pas aux injonctions de son leader, dont les sorties à boulets rouges sur le gouvernement au sein duquel il siège, l'indisposaient. Ce qui était comme un fait d'annonce vient de se transformer en réalité. Si c'était une relation entre un époux et son épouse, on allait parler de répudiation. Oumar Gueye et Pape Diouf, ministres dans le gouvernement d'Abdoul Mbaye, ne sont pas d'avis avec Idrissa Seck, qui ne cesse de critiquer la gestion de Macky Sall. Ces deux ministres sont même annoncés à l'Alliance pour la République. Toujours est-il que le maire de Thiès a pris le taureau par les cornes. Il a décidé de se séparer d'Oumar Gueye, qui était jusqu'ici le secrétaire national chargé de l'intérieur des élections. Le président de la communauté rurale de Sangalkam est remplacé par Dr Abdourahmane Diouf, porte-parole du parti. M. Diouf avait été limogé, la semaine dernière, de la Direction de la Sones. Oumar Gueye est soupçonné d'être le commanditaire de ce limogeage.
Sékou Dianko DIATTA
REWMI QUOTIDIEN