mis à jour le

MARIE AW, RESPONSABLE DES FEMMES LIBERALES A KEUR MASSAR : «Macky a peur du poids de Karim»


Invitée à Lii Cii Rewmi, Marie Aw, responsable politique à Keur Massar, est convaincue que Macky voit en Karim un opposant qui pèse lourd. C'est pourquoi, il est en train de le salir, dira-t-elle. La responsable politique de keur Massar plaide aussi une départementalisation de sa localité. Synthèse de l'émission Lii Cii rewmi sur la 97.5 animée par Oumar Ben Khatab Gueye.
La génération du concret est plus que jamais existante et s'identifie toujours dans le parti démocratique sénégalais. Mais, il faut savoir que les mouvements ont une durée de vie, c'est pourquoi nous ne sommes pratiquement plus entendus, même si nous demeurons derrière le frère Karim Wade. Il est temps que la population sénégalaise comprenne que toute cette diffamation autour de sa personne, dans le cadre de la traque des biens mal acquis, n'est autre que des thèmes de campagne pour ce nouveau gouvernement qui cherche encore son chemin. Tel est l'avis de Marie Aw, responsable politique à Keur Massar.
«Nous savons tous que c'est le Président lui-même qui a demandé à Me El hadji Diouf et à Latif Coulibaly de parler de médiation pénale et cela sous-entend qu'il a une mainmise sur la justice du pays», a-t-elle décriée, convaincue que ce qu'on reproche à Karim est une façon de se venger de leur exclusion du PDS. «Karim est blanc comme neige, ce sont les sociétés auxquelles on fait allusion qui l'ont blanchi. Seulement, Macky n'agit toujours pas en Président de la république, comme avait dit la jeune députée libérale Fatou Thiam», poursuivra-t-elle.
Parlant de Bokk guis guis, Mamadou Seck, de l'avis de Marie Aw, a trahi, en sa qualité de président de l'assemblée nationale, travaillant en douce pour Pape Diop. «Mais aujourd'hui, nous sommes mures et Pape Diop n'a plus rien dans cette banlieue», précisera-t-elle.
La dame de Keur Massar revendique la départementalisation de cette localité qui a la même démographie et superficie que Saint-Louis. Mieux, la population de Keur Massar, en majorité chrétienne, a besoin de cimetières pour ses défunts. Marie Aw confesse gérer une plateforme de plus de 1000 femmes, privées de financement du ministre de la femme, du fait de leur non-appartenance à l'Apr. «Mariama Sarr est une marionnette mise sur pied pour la forme mais, c'est Maréme Badiane qui fait tout, en excluant les femmes de la banlieue qui ne militent pas en sa faveur», conclura-t-elle.
Yandé DIOP

REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

femmes

AFP

Nigeria: attentat suicide déjoué, deux femmes tuées

Nigeria: attentat suicide déjoué, deux femmes tuées

AFP

Nigeria: trois tués et sept femmes enlevées par Boko Haram

Nigeria: trois tués et sept femmes enlevées par Boko Haram

AFP

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

peur

AFP

A la frontière entre l'Ouganda et la RDC, la peur au quotidien

A la frontière entre l'Ouganda et la RDC, la peur au quotidien

AFP

Le Nigeria vit toujours dans la peur de Boko Haram

Le Nigeria vit toujours dans la peur de Boko Haram

AFP

Etats-Unis: les Somaliens du Minnesota ont peur des représailles

Etats-Unis: les Somaliens du Minnesota ont peur des représailles

poids

AFP

Egypte: l'expulsion du journaliste d'Al-Jazeera, un poids en moins pour Sissi

Egypte: l'expulsion du journaliste d'Al-Jazeera, un poids en moins pour Sissi

AFP

Burkina: renfort de poids pour Compaoré

Burkina: renfort de poids pour Compaoré

AFP

Des défis de poids pour le prochain gouvernement égyptien

Des défis de poids pour le prochain gouvernement égyptien