mis à jour le

Conseil régional des Hauts-Bassins : Alfred Sanou remplace Baba Traoré

L'élection de l'organe dirigeant du Conseil régional des Hauts-Bassins a eu lieu samedi 6 avril 2013. A l'issue de l'élection, Alfred Sanou, seul candidat présenté a été publicité avec 72 voix sur 75 au poste de la présidence. Il soutient placer son mandat de cinq ans sous le signe de l'unité et de la cohésion.

Ils sont six élus, six premiers responsables qui auront désormais à conduire les destinées du Conseil régional des Hauts-Bassins. Leur élection a eu lieu samedi dernier, dans la salle de réunions du gouvernorat. En effet, à la suite de la lecture des consignes et les rappels de bonnes conduites électorales, les conseillers présents étaient au nombre de 75 sur un total de 78. Quelques heures ont juste suffies pour l'élection des membres de l'organe dirigeant du Conseil régional. Seul candidat présenté, Alfred Sanou, député à l'Assemblée nationale et ancien maire de Bobo-Dioulasso, a été plébiscité avec 72 voix. Il remplace ainsi Baba Traoré à la présidence du Conseil régional des Hauts-Bassins. Le premier vice-président élu est Seydou Konaté, et le deuxième vice-président, Maurice Domboué Wanzan.

A la Commission des Affaires générales et culturelles est élu Sylvain Ouattara. N'Soli Somé est à la Commission des Affaires économiques et financières. Est élu à la Commission Environnement et Développement local, Béléfon Traoré. « Aucune observation n'a été faite. Bref..., rien de particulier n'a entaché ces élections. Tout s'est bien déroulé », a fait remarquer le secrétaire de séance à Joseph Bakouan, gouverneur de ladite région. Quoi de plus normal pour le gouverneur de féliciter l'ensemble des conseillers pour le calme, la sagesse et la sérénité qui a prévalue à ces élections. Aux membres du bureau entrant, il a rappelé la lourdeur des tâches qui leur incombera pour le maintien de la paix, gage d'un développement radieux. Un rappel qui n'est pas nouveau pour le président entrant du Conseil régional, qui, après avoir remercié son parti, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) pour le choix porté sur sa personne, a annoncé qu'il placera son mandat sous le signe de l'unité, de la cohésion et du travail. Il mesure les acquis déjà engrangés par le président sortant et entend les mettre en application. Le nouveau président est pharmacien de formation. Il fut député de 2000 à 2013 et maire de Bobo-Dioulasso de 1995 à 2000.

Bassératou KINDO

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Traoré

AFP

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté