mis à jour le

Bouteflika décide de réviser la constitution algérienne

Le président algérien ,Abdelaziz Bouteflika , a décidé de mettre en place une commission d’experts, chargée d’élaborer un avant-projet de loi en vue d’une révision constitutionnelle, qui devra remettre ses travaux «dans les plus brefs délais», a annoncé dimanche 7 avril un communiqué de la présidence.

La commission sera composée de professeurs d’université, «tous connus pour leurs compétences et leurs qualités morales», souligne le communiqué de la présidence, cité par l’agence APS.

L’avant-projet de loi sur la révision de la Constitution «devra s’appuyer, à la fois, sur les propositions retenues des acteurs politiques et sociaux, et sur les orientations du président de la République, et ce, en vue de leur traduction en dispositions constitutionnelles», précise le communiqué.

Après avoir mené de nombreuses consultations avec des experts et différents acteurs politiques et sociaux, menées successivement par le président du Conseil de la nation et le Premier ministre, la présidence a donné ses nouvelles fonctions à la commission qui sera chargée de proposer un avant-projet. Dans ce groupe de travail se trouvent de nombreux experts dont des professeurs d'université : Azzouz Kerdoun, qui sera le président de la commission, Faouzia Benbadis, Bouzid Lazhari, Ghaouti Mekamcha et Abderrazak Zouina. « Cette commission se compose de professeurs d'universités, tous connus pour leurs compétences et leurs qualités morales » a précisé la présidence dans un communiqué officiel. Le président de cette commission, Azzouz Kerdoun, est professeur de droit international et de sciences politiques à l'Université de Constantine et membre et ancien vice-président du Comité des droits économiques, sociaux et culturels des Nations Unies.

« La commission d'experts est chargée d'élaborer un avant-projet de loi portant révision constitutionnelle. Cet avant-projet devra s'appuyer, à la fois, sur les propositions retenues des acteurs politiques et sociaux, et sur les orientations du Président de la République, et ce, en vue de leur traduction en dispositions constitutionnelles », précise encore la présidence.

La commission remettra les résultats de ses travaux «dans les plus brefs délais», indique le communiqué de la présidence, selon lequel le chef de l’État a chargé le premier ministre, Abdelmalek Sellal, de procéder à l’installation de cette commission.

Le président Bouteflika avait amorcé des réformes politiques en 2011, année des révoltes dans le monde arabe. Celles-ci doivent se poursuivre avec cette revision de la Constitution.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Bouteflika

AFP

Algérie: Bouteflika exhorte la presse

Algérie: Bouteflika exhorte la presse

AFP

Algérie: le président Bouteflika a reçu le Premier ministre russe

Algérie: le président Bouteflika a reçu le Premier ministre russe

AFP

Algérie: relance du débat sur la capacité de Bouteflika

Algérie: relance du débat sur la capacité de Bouteflika

Constitution

AFP

Une limitation de l'accès aux archives de l'Elysée jugée conforme

Une limitation de l'accès aux archives de l'Elysée jugée conforme

AFP

La Cour suprême kényane, fruit de la Constitution progressiste de 2010

La Cour suprême kényane, fruit de la Constitution progressiste de 2010

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté