mis à jour le

COUR D’ASSISES DE DAKAR - Après 4 ans de détention préventive pour trafic de cocaïne : Le couple Kenneth Iwuala-Awa Thiam acquitté

Les accusés Kenneth Iwuala et Awa Thiam l'ont échappé belle. Accusés pour le premier de détention, trafic de cocaïne, et de corruption pour la seconde, ils ont été acquittés par la Cour d'assises de Dakar. Moins chanceux, leur co-accusé Pape Saliou Diop est condamné à quatre ans de prison. Heureusement pour ce dernier, il a déjà purgé sa peine.

La justice avait séparé les conjoints Kenneth Iwuala et Awa Thiam. Depuis vendredi dernier, la Cour d'assises a réuni le couple Iwuala. Après une séparation qui a duré quatre longues années. Dans son verdict, elle a acquitté purement et simplement Kenneth Iwuala accusé de détention et de trafic de cocaïne et de corruption. Il en est de même pour Awa Thiam, qui a comparu libre et qui était accusée d'avoir corrompu un fonctionnaire dans l'exercice de ses fonctions. Avec un sort différent, leur co-accusé Pape Saliou Diop, 39 ans, prothésiste dentaire est condamné à 4 ans de prison. Une peine totalement purgée.

A la lecture du verdict, c'était le soulagement chez les proches des accusés. Lesquels se sont réjouis du dénouement heureux de cette affaire qui a commencé le 14 mars 2009. Sur la base d'une information qui leur est parvenue et ayant trait à un trafic de drogue opéré aux alentours de l'hôpital Fann, la Division des investigations criminelles (Dic) fait une descente sur les lieux et procède à l'arrestation de Pape Saliou Diop. Après une fouille, les enquêteurs découvrent par devers lui douze portions de cocaïne et une somme de vingt mille francs Cfa. S'en suit une perquisition au domicile de l'accusé où la police saisit 26 autres portions de cocaïne ainsi qu'un «Tama» servant à l'usage de la drogue.

Entendu à l'enquête préliminaire, Pape Saliou Diop reconnaît les faits et file le nom de son fournisseur, un Nigérian domicilié à Hann Maristes dans la proche banlieue dakaroise. Sans se faire prier, les policiers se rendent à 6h 30 chez Kenneth Iwuala avant de placer ce dernier en garde à vue à 15h 40 minutes. Lors de la perquisition, les policiers procèdent à la saisie de 27 paquets de bicarbonate de sodium, d'une louche, d'une bonbonne de gaz, de deux paquets de glucose sous forme de calcium ainsi que du glycérophate trouvés dans la salle de bain de Kenneth Iwuala. Sur qui pèse des soupçons de détention et le conditionnement de la cocaïne.

«Arrangement»

Lors de son audition, Iwuala nie les faits de trafic d'une telle drogue. Aussi, il soutient que les matériels saisis servent à un usage domestique. Au cours de l'enquête, d'après le procès-verbal, Awa Thiam se présente et tente «sur ins­tructions de son mari» de soudoyer les enquêteurs avec une somme d'un million cinq cent mille francs Cfa pour faire relâcher son époux Kenneth Iwuala alias Ba­batou. Un aveu confirmé par son conjoint, devant la barre de la Cour d'assises, qui avoue avoir été victime «d'extorsion de fonds». A la faveur de cet aveu, Iwuala ne recouvre pas la liberté comme promis par les policiers.
Il est contredit par son co-accusé Pape Saliou Diop qui a parlé d'un arrangement proposé par le Nigérian. Tout au long du procès, le prothésiste dentaire a chargé son co-accusé en soutenant mordicus que Babatou est son fournisseur.

Interrogations sur la non-évocation de la garde à vue de Awa Thiam

Des accusations qui n'ont pas convaincu l'avocat général. Dans son réquisitoire, ce dernier a souligné «les zones d'ombre» entourant le dossier : «Pourquoi Awa Thiam, accusée de corruption, n'a pas été conduite manu militari à la police ? Pourquoi n'a-t-on pas fait état de sa garde à vue, alors qu'elle a passé une nuit au commissariat central ?» s'interroge-t-il. Selon Ibrahima Bakhoum, même si le doute est permis, les circonstances de la cause ne permettent pas d'asseoir et d'avoir la certitude de la culpabilité du couple Iwuala. C'est la raison pour laquelle il a sollicité leur relaxe pure et simple. Tout le contraire pour Pape Saliou Diop contre qui l'avocat général, Bakhoum, a requis une peine de 5 ans ferme pour détention et trafic de cocaïne. «Sa spontanéité déconcertante» à la barre de la Cour d'assises est une preuve manifeste que l'accusé s'est amendé, estime l'avocat général.

Pape Saliou Diop écope de 4 ans de prison

Pour sa part, le pool d'avocats de la défense a estimé que les procédés utilisés dans le cadre de cette procédure ne sont pas orthodoxes. Dans leur plaidoirie, ils ont attiré l'attention de la Cour sur le fait qu'il n'y a pas de preuves qui permettent d'asseoir la culpabilité de leurs clients.
S'agissant du matériel trouvé au domicile du couple, rien ne permet d'établir qu'une louche, du bicarbonate, une bonbonne de gaz servaient au conditionnement de la cocaïne, se défendent les con­seillers de la défense.

Quant aux faits de corruption, ces avocats expliquent qu'il y a eu «une provocation policière».
De son côté, le conseiller de Pape Saliou Diop a invité la Cour à ne pas s'appesantir sur le nombre de cailloux de cocaïne trouvés sur son client mais plutôt sur le poids de la drogue. Et à alléger la peine requise par l'avocat général pour redonner à son client une seconde chance. S'insurgeant contre le fait qu'il n'y ait pas eu «de scellés» présentés devant la Cour sur les 4g de la drogue saisie, il a demandé à la Cour de requalifier les faits en offre ou cession.
Heureusement pour les avocats et leurs clients, la Cour a relaxé le couple et a condamné à 4 ans d'em­prisonnement ferme le prévenu Pape Saliou Diop. Une peine déjà purgée.

Le quotidien

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Dakar

AFP

Sénégal: le maire de Dakar incarcéré pour détournement présumé

Sénégal: le maire de Dakar incarcéré pour détournement présumé

AFP

Gambie: scènes de liesse après l'investiture d'Adama Barrow

Gambie: scènes de liesse après l'investiture d'Adama Barrow

AFP

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

détention

AFP

Algérie: des centaines de personnes à l'enterrement du journaliste mort en prison

Algérie: des centaines de personnes à l'enterrement du journaliste mort en prison

AFP

RDC: libération d'une journaliste après quatre jours de détention

RDC: libération d'une journaliste après quatre jours de détention

AFP

Kinshasa: un journaliste relâché après six heures de détention

Kinshasa: un journaliste relâché après six heures de détention

trafic

AFP

Après l'ivoire, la peau des ânes africains au coeur d'un trafic meurtrier

Après l'ivoire, la peau des ânes africains au coeur d'un trafic meurtrier

AFP

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

AFP

Kenya: libération conditionnelle d'un Britannique accusé de trafic de cocaïne

Kenya: libération conditionnelle d'un Britannique accusé de trafic de cocaïne