mis à jour le

CPI : justice occidentale pour dirigeants africains ?

Alors qu'il sera investi, mardi 9 avril, à la tête de l'État kenyan, Uhuru Kenyatta est également en passe de devenir le second président en exercice, avec le Soudanais Omar el-Béchir, réclamé par la Cour pénale internationale. Tout un symbole pour une juridiction qui traine la réputation de bras judiciaire de l'Occident. Chacune des dix-huit affaires en cours concerne en effet le continent africain.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

CPI

AFP

Désavouée par la Russie, la CPI lance un appel: "ne partez pas"

Désavouée par la Russie, la CPI lance un appel: "ne partez pas"

AFP

La CPI enquête dans neuf pays, dont huit en Afrique

La CPI enquête dans neuf pays, dont huit en Afrique

AFP

L'Afrique du Sud va se retirer de la CPI

L'Afrique du Sud va se retirer de la CPI

justice

AFP

Egypte: la justice annule une peine de prison

Egypte: la justice annule une peine de prison

AFP

Un collectif d'"amis" de Lamine Diack verse sa caution

Un collectif d'"amis" de Lamine Diack verse sa caution

AFP

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Africains

AFP

La longévité politique des chefs d'État africains

La longévité politique des chefs d'État africains

AFP

Africains d'Europe: Benatia submergé, Naby Keita encore décisif

Africains d'Europe: Benatia submergé, Naby Keita encore décisif

AFP

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains