mis à jour le

Journée mondiale de la Santé : L’hypertension artérielle au cœur des préoccupations

Véritable problème de santé publique dans le monde selon les spécialistes,  l’hypertension artérielle cause plus de 3 millions de décès par an dans le monde. Selon Dr Hamidou Ba, cardiologue au CHU Gabriel Touré, dans son service l’hypertension artérielle constitue plus de 46, 7% des consultations externes. Ces informations ont été révélées lors d'une conférence de presse en prelude à la journée mondiale de la Santé celebré le 7 avril  de chaque année. Le  thème est l’hypertension artérielle. 

Le présidium, au centre le secrétaire général du ministère de la Santé

Cette journée est célébrée chaque année le 7 avril,  date anniversaire de la création de l’Organisation mondiale de la santé en 1948. A cette occasion, l’OMS choisit de mettre en lumière un problème de santé mondial. Le but de la journée est de réduire le nombre des crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux. Au Mali, le bureau de l’Organisation mondiale de la Santé n’est pas resté en marge de cette journée. Ainsi une conférence de presse sur le thème de  l’hypertension artérielle a été animée par Dr Hamidou Oumar Ba. L’évènement était présidé par le Secrétaire général du ministère de la Santé, le Pr Adama Diawara en présence de l’envoyé du représentant de l’OMS au Mali, Sarmoye Cissé et  du directeur national de la Santé, Nouhoum Koné.

 Dr Hamidou Oumar Ba rappelle que l’hypertension artérielle accroît le risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’insuffisance rénale.  Elle peut aussi, si elle n’est pas traitée, provoquer la cécité, une arythmie ou une insuffisance cardiaque. « Le risque de ces complications est aggravé par la présence de facteurs de risque cardio-vasculaires supplémentaires, comme le diabète » a-t-il souligné. D’après lui, la prévalence la plus forte chez l’adulte est observée dans des pays à faible revenu, où elle dépasse bien souvent 40% selon les estimations.  Il indiquera que  l’hypertension peut être évitée et traitée. Et cela à travers  les efforts de prévention et de traitement.

 Une hypertension, ça se prévient!

 Par ailleurs le conférencier d’informer que  la meilleure façon de prévenir l’hypertension artérielle et ses complications est de surveiller sa tension artérielle tout en adoptant « les bons réflexes santé« : Il a en outre invité à diminuer la consommation de sel c’est-à-dire  pas plus de 5 grammes par jour, ne pas ajouter de sel dans les aliments préparés. S’y ajoutent  la pratique d'une activité physique régulière environ 30 minutes par jour. De même qu'il faut éviter le stress.

Ramata TEMBELY

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

santé

Santé

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer

Les morsures de serpent, un fléau que l'Afrique semble ignorer

AFP

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

Les mille maux du secteur de la santé en Tunisie

AFP

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos