mis à jour le

Des familles des détenus manifestent

Les familles des 12 détenus du village Takerboust, à l'est de Bouira, incarcérés il y a de cela trois mois pour avoir empêché le déroulement de l'opération de vote des élections locales du 28 novembre 2012, soutenus par des villageois, ont observé, hier, un rassemblement de protestation devant la cour de justice de Bouira pour exiger encore une fois la libération de leurs enfants. Une cinquantaine de personnes ont pris part au sit-in. «Le procureur de la République nous a informés que la réponse à notre réclamation sera donnée dans les plus brefs délais», a déclaré Nacer Demouche, membre dudit comité. Les protestataires dénoncent ce qu'ils qualifient de lenteur des procédures judiciaires. Les détenus n'ont bénéficié d'aucun procès, alors que la loi stipule que la durée de détention d'une personne placée sous mandat de dépôt ne doit pas dépasser les 45 jours. «Nous comptons continuer ce mouvement de protestation jusqu'à la libération de ces jeunes ainsi que la désignation d'une commission d'enquête concernant la gestion des affaires de la commune d'Aghbalou», a affirmé Nacer Demouche.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

familles

AFP

Bousculade meurtrière au Maroc: les familles enterrent les victimes

Bousculade meurtrière au Maroc: les familles enterrent les victimes

AFP

Bousculade meurtrière au Maroc: les familles pleurent les victimes

Bousculade meurtrière au Maroc: les familles pleurent les victimes

AFP

Au Maroc, le long chemin des familles des détenus du "Hirak"

Au Maroc, le long chemin des familles des détenus du "Hirak"

détenus

AFP

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

AFP

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

AFP

Maroc: appel d'ONG et d'intellectuels

Maroc: appel d'ONG et d'intellectuels