mis à jour le

Dans le pétrin

En début de semaine dernière, rares étaient les observateurs qui avaient prévu qu'à l'issue du congrès national du parti TGV, Edgard Razafindravahy serait le candidat de ce parti pour les élections présidentielles. Certes, depuis 2009 et sa nomination comme Président de la délégation spéciale (PDS) de la ville d'Antananarivo, son nom était souvent murmuré comme possible candidat aux élections présidentielles au cas où Andry Rajoelina ne se présenterait pas. Mais l'homme ne passait pas pour favori, en premier (...) - Editorial

Madagascar Tribune

Ses derniers articles: Sehatra Fanaraha-maso ny Fiainam-pirenena - Les élections de 2013 : une opportunité  Éducation nationale - 4 2O5 000 écoliers auront chacun leur kits scolaire avant la rentrée  Education citoyenne pour les élections - Le KMF-CNOE demeure confiant