mis à jour le

Clôture de la formation du Mouvement- Jeunesse-Avenir : Tièbilé Dramé élevé au grade d’ambassadeur de la paix

Renforcer les capacités intellectuelles des différents élèves de l'académie de Bamako rive Droite, leur apprendre comment bien s'exprimer en public et vaincre leur timidité étaient entre autres les buts de cette session de formation initiée par le Mouvement-Jeunesse-Avenir. C'est la salle polyvalente du stade du 26 Mars qui a abrité le samedi 06 Avril 2013 la cérémonie de clôturé présidée par le ministre délégué en charge du budget, Marimpan Samoura avec à ses côtés le parrain de l'événement, Tièbilé Dramé ; Amadou Issa Coulibaly, le président du Mouvement-Jeunesse-Avenir : Aba Maiga le président d'honneur et plusieurs invités de marque.

« La jeunesse devra jouer un rôle de premier plan dans l'entreprise de reconstruction, de redressement et de relèvement du Mali. Le Mali est votre pays. Ne tournez pas le dos à votre pays, à votre avenir. Sentez-vous concernés par tout ce qui touche au Mali, à son présent, à son avenir, car il s'agit de votre présent et de votre avenir ». C'est par ces mots d'espoir que le parrain Tièbilé Dramé a entamé ses propos. Pour lui, le Mali, notre pays est à terre, mais il se relèvera.

L'½uvre de relèvement et de redressement du Mali exige un sursaut individuel et collectif de toute la nation, ajoute-t-il. Le parrain a lancé un appel pressant à l'endroit de la jeunesse malienne à l'orée des échéances électorales que le pays s'apprête à vivre en ces termes : « La jeunesse doit être sur la ligne de front du combat pour un autre Mali, celui-là même qui émergera du tremblement de terre que nous avons connu ces douze derniers mois. Un autre Mali, sera un Mali différent de celui que nous avons connu jusqu'ici. Un autre Mali, sera le Mali d'une gouvernance moderne et prévisible.

Oui, l'autre Mali dont je vous parle sera un Mali où le Nord, surveillé comme du lait sur le feu, sera géré avec esprit de suite et de responsabilité, un Mali, où nous scellerons une paix durable sur des bases démocratiques justes, où la cohésion et la réconciliation entre les filles et les fils du pays se feront sur des bases claires et saines. L'autre Mali dont je vous parle, est un Mali d'une nouvelle Ecole gouvernée par l'anticipation et la prévisibilité, une nouvelle Ecole adaptée aux exigences des temps modernes, une Ecole où le mérite est réhabilité et encouragé. Une Ecole où l'Educateur, l'Enseignant et le Professeur seront au c½ur de la politique d'éducation et de formation du pays. Un Mali où, sécurisée et valorisée, l'agriculture familiale sera au centre d'une politique agricole moderne tournée vers la satisfaction des besoins vitaux du pays. Un Mali où la diaspora, deuxième mamelle du pays, prolongement de notre nation sur les cinq continents, sera étroitement associée à la politique d'émergence nationale. Pour qu'il y ait cet autre Mali, il nous faut réussir la sortie de crise par l'organisation d'élections crédibles. Pour qu'il y ait cet autre Mali, il nous faut ensemble réussir la nouvelle Transition post-élections qui nous permettra de poser les fondations du renouveau démocratique, de sceller la paix et la réconciliation au Nord, partant celles du relèvement du Mali.

Vérifiez si vous êtes inscrits sur les listes électorales. Si vous ne l'êtes pas, inscrivez-vous massivement, au moment de la prochaine révision des listes. Ce faisant, vous rendrez possible un autre Mali.

Vous, jeunes, vous devez être sur la ligne de front pour réussir les élections, pour le succès de la Transition qui suivra les élections, pour la victoire de cet autre Mali que nous appelons tous de tous nos v½ux ».  Quant au président du Mouvement-Jeunesse-Avenir, Moussa Issa, il a souligné que la jeunesse n'est ni une force, ni une faiblesse ; elle est une faiblesse lorsqu'elle est mal formée, mal encadrée, mal soutenue et mal comprise. Par contre, elle demeure une force incontournable lorsqu'on lui donne la chance de s'épanouir et de réussir. Signalons que c'est 17 établissements et plus de 4300 élèves qui ont pris part à cette formation. Un concours était lancé à l'endroit des élèves sur le thème : rôle et place de la jeunesse pour la paix au Mali. C'est Fatoumata B Keita de l'Ecovie qui s'est emparée de la première place au niveau des écoles fondamentales et Salimata Traoré du Collège Cheick Anta Diop s'est classée première au niveau des lycées. La Fédération pour la Paix Universelle à élevé le parrain de l'événement Tièbilé Dramé au grade d'ambassadeur de la paix.

Moussa Samba Diallo

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

formation

AFP

RDC: arrestation d'un dirigeant de la formation historique de l'opposition

RDC: arrestation d'un dirigeant de la formation historique de l'opposition

AFP

Centrafrique: l'UE lance une mission de formation de l'armée

Centrafrique: l'UE lance une mission de formation de l'armée

AFP

Libye: formation du gouvernement d'union prévu par l'accord parrainé par l'ONU

Libye: formation du gouvernement d'union prévu par l'accord parrainé par l'ONU

drame

AFP

La malnutrition, autre drame humain imposé par Boko Haram

La malnutrition, autre drame humain imposé par Boko Haram

AFP

Nouveau drame en Méditerranée: une centaine de disparus au large de la Libye

Nouveau drame en Méditerranée: une centaine de disparus au large de la Libye

AFP

Surf, requin et caméras, un drame évité en Afrique du Sud

Surf, requin et caméras, un drame évité en Afrique du Sud

paix

AFP

Ghana: les rastas prêchent pour la paix avant la présidentielle

Ghana: les rastas prêchent pour la paix avant la présidentielle

AFP

Centrafrique: désarmer et juger, deux écueils pour la paix

Centrafrique: désarmer et juger, deux écueils pour la paix

Be safe

Quels sont les pays les plus sûrs en Afrique en 2016?

Quels sont les pays les plus sûrs en Afrique en 2016?