mis à jour le

Samir Bettaïeb à Sfax « Al-Massar boycottera les élections si elles ne respecteront pas les normes électorales internationales

Le porte-parole de la Voie démocratique et sociale ( Al-Massar ), Samir Bettaïeb , a affirmé, ce dimanche, lors d’un meeting de son parti au théâtre municipal à Sfax, qu’Al-Massar ne participera pas aux prochaines élections tant qu’elles ne respecteront pas les normes électorales internationales. « Nous ne participerons pas aux prochaines élections si celles-ci ne se déroulent pas conformément aux normes internationales », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « Nous sommes pleinement engagés à mobiliser et à unifier toutes les forces démocratiques pour éviter un nouvel échec aux prochaines élections ».

« Contrairement à ce qui est colporté, la principale préoccupation de l’opposition n’est pas d’accéder au pouvoir, mais de sauver le pays et de faire réussir le processus de transition démocratique », a-t-il soutenu.

Samir Taïeb a, par ailleurs, estimé que les motions de censure émises contre Moncef Marzougui ,président provisoire de la République Moncef Marzougui, et contre Sihem Badi ,ministre des A de la femme et de la famille, Sihem Badi, s’inscrivent dans le cadre de l’exercice démocratique qui, a- t-il dit, confère au pouvoir législatif le droit de contrôler l’exécutif.

Il a, d’autre part, ajouté qu’« il y a une réelle volonté de la part du gouvernement provisoire  de la Troïka ( CPR ,Ettakattol dominés par les islamistes nahdhaouis ) d’assujettir la magistrature et les médias ».

Ce meeting qui a rassemblé plus de 300 militants s’est déroulé en présence de plusieurs membres du bureau exécutif d’Al-Massar, de nombreux militants de partis démocratiques et progressistes ainsi que des représentants de la société civile de Sfax.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

élections

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

AFP

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

AFP

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh