mis à jour le

Ennahdha dément toute intention de poursuivre les hackers tunisiens

Le mouvement Ennahdha a publié un communiqué sur sa page officielle facebook, dimanche 7 avril, dans lequel il a démenti les publications portant sur des menaces de poursuite judiciaires à l'encontre des internautes tunisiens qui ont participé dans la campagne de la destruction d'Israël sur internet' soulignant que la page, qui avait publié un faux communiqué au nom d'Ennahdha signé par Rached Ghannouchi, est piratée.

Mosaique FM

Ses derniers articles: Le procès des 3 Femen devant la cour d'appel aujourd'hui  L’instance administrative des inspecteurs de l’enseignement primaire reprendra ses activités après la réunion avec le ministre  Imed Daimi : il faut examiner les points de discorde loin des tiraillements politiques 

Ennahdha

satarbf

Ennahdha crie victoire

Ennahdha crie victoire

Actualités

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Rached Ghannouchi : Ennahdha coordonne avec les parties responsables dans l’opposition

Actualités

Abdelfatah Mourou : Le mouvement Ennahdha n’est pas prêt

Abdelfatah Mourou : Le mouvement Ennahdha n’est pas prêt

hackers

AFP

Sénégal: un site gouvernemental piraté par des hackers pro-Charlie Hebdo

Sénégal: un site gouvernemental piraté par des hackers pro-Charlie Hebdo

Web

L'Afrique, le terrain de jeu des hackers

L'Afrique, le terrain de jeu des hackers

Reuters

Un groupe de hackers professionnels découvert par Symantec

Un groupe de hackers professionnels découvert par Symantec

Tunisiens

AFP

Paralympiques: joie, cohue et espoirs au retour des "héros" tunisiens

Paralympiques: joie, cohue et espoirs au retour des "héros" tunisiens

AFP

Nobel: la lutte contre le terrorisme, "une priorité absolue" selon les lauréats tunisiens

Nobel: la lutte contre le terrorisme, "une priorité absolue" selon les lauréats tunisiens

AFP

Corruption: un millier de Tunisiens manifestent contre un projet d'amnistie

Corruption: un millier de Tunisiens manifestent contre un projet d'amnistie