mis à jour le

La petite Ashanti retrouvée à Bonabéri

Après deux mois entre les mains de sa ravisseuse, elle a été rendue à ses parents.

« Le Seigneur est merveilleux, Dieu est grand ! La petite Ashanti nous a été retournée grâce à Lui ». Ces mots, ces louanges, étaient scandés dimanche matin dans la cour du commissariat central numéro 3 à Bonabéri. Où une foule noire se pressait.

Cameroon Tribune

Ses derniers articles: Au Nigeria, les défis qui attendent Muhammadu Buhari  Coupe du monde féminine: Quelles ambitions pour les Lionnes ?  Cameroun: Lydienne Yen Eyoum restera en prison