mis à jour le

Sous la pression ,Ban ki Moon fait échouer l’enquête sur l’utilisation d’une arme chimique en Syrie

Moscou estime que, sous pression de certains pays, le Secrétariat de l’Onu fait pratiquement échouer l’enquête sur les informations faisant état de l’utilisation d’une arme chimique en Syrie en mars dernier, déclare samedi le ministère russe des Affaires étrangères.
« La conclusion s’impose selon laquelle, sous pression de certains pays, le Secrétariat de l’Onu adopte une position non constructive et inconséquente, en faisant pratiquement échouer l’enquête sur des informations concrètes et encore vérifiables concernant une utilisation éventuelle d’une arme chimique en Syrie le 19 mars dernier », lit-on dans le communiqué.
Le gouvernement syrien a annoncé mardi 19 mars que les rebelles avaient utilisé une arme chimique dans la province d’Alep, tuant 25 personnes et en blessant 110 autres. Les insurgés ont démenti ces informations, tout en accusant l’armée régulière d’avoir utilisé un missile de type Scud chargé d’agents toxiques.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Syrie

AFP

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

AFP

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

AFP

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre