mis à jour le

Mbaye Ndiaye sur son limogeage du ministère de l’Intérieur : «Macky Sall m’a sacrifié à cause des thiantacounes»

Mbaye Ndiaye n'en pouvait plus de pleurer silencieusement son limogeage du ministère de l'Intérieur. Mais surtout à cause de la razzia des thiantacounes qui l'ont «cassé», en même temps que des véhicules pour libérer leur guide, Cheikh Béthio Thioune.

C'est à croire que Mbaye Ndiaye n'a toujours pas digéré son limogeage du ministère de l'Intérieur. En visite hier, à Djiddah Thiaroye Kao, il a pour la première fois expliqué les raisons de son départ du gouvernement : «On est arrivé à un moment où Macky Sall m'a sacrifié en me limogeant le 29 octobre 2012. Et tout cela est dû à ce qui s'est passé avec les thiantacounes.» Les disciples de Cheikh Béthio Thioune avaient, en effet, mis Dakar sens dessus dessous par une journée de saccage de véhicules privés et publics pour exiger la libération de leur guide. Quelques jours plus tard, le chef de l'Etat réaménage son équipe et choisit le général Pathé Seck à la Place Wa­shing­ton. Mais pour Mbaye Ndiaye, ce «sacrifice» fait partie de la bonne gouvernance, car, estime-t-il, «le chef de l'Etat s'exerce chaque jour à respecter ses promesses au Peuple».

Pourtant, tout le monde avait fait le lien, qui paraissait évident, avec la razzia des thiantacounes pour n'avoir pas su prévenir ces événements et pris des mesures de sécurité à la hauteur des dégâts incommensurables. Mais les larmes de Mbaye Ndiaye lors de sa passation de service avaient ravi la vedette au retour d'un général à ce département stratégique. Et elles n'étaient donc que le refoulement d'une souffrance silencieuse.

Le directeur des structures de l'Apr procédait au lancement des opérations de vente des cartes pour la restructuration du parti présidentiel. «Il nous faut travailler plus à la massification et aujourd'hui, j'ai déposé sur la table du Président Macky Sall toutes les propositions», a-t-il dit à l'endroit des militants Apéristes.

Le Quotidien

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye