mis à jour le

L'UGTT appelle à la défense du droit syndical et du droit de grève

L'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a souligné dans un communiqué publié, samedi 6 avril 2013, suite à la tenue d'une réunion d'urgence du bureau exécutif qu'il tenait à poursuivre en justice les personnes impliquées dans les événements du 4 décembre 2012, appelant à la défense du droit syndical , du droit de la grève et l'inclusion des droits sociaux et économiques dans la constitution.

Mosaique FM

Ses derniers articles: Le procès des 3 Femen devant la cour d'appel aujourd'hui  L’instance administrative des inspecteurs de l’enseignement primaire reprendra ses activités après la réunion avec le ministre  Imed Daimi : il faut examiner les points de discorde loin des tiraillements politiques 

défense

AFP

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

AFP

Libye: Sarraj sollicite l'expertise de l'Otan en matière de défense

Libye: Sarraj sollicite l'expertise de l'Otan en matière de défense

AFP

Mali: défense et respect des Constitutions au sommet France-Afrique

Mali: défense et respect des Constitutions au sommet France-Afrique

droit

AFP

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

Maroc: les projets de loi sur la langue berbère et le droit de grève adoptés

AFP

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

Burkina: un ex-bras droit de Compaoré élu président du nouveau parlement

AFP

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

Burundi: le bras droit du président Nkurunziza assassiné

grève

AFP

Guinée: réouverture des écoles après 3 semaines de grève

Guinée: réouverture des écoles après 3 semaines de grève

AFP

Kenya: des représentants syndicaux écroués pour la grève des médecins

Kenya: des représentants syndicaux écroués pour la grève des médecins

AFP

Kenya: la justice donne 5 jours aux médecins pour cesser la grève

Kenya: la justice donne 5 jours aux médecins pour cesser la grève