mis à jour le

Mali : Philippe Verdon est mort d'une maladie

L'otage français Philippe Verdon, pris en otage en novembre 2011, n'aurait pas été exécuté par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), mais il aurait succombé à une maladie contractée avant sa capture. Contrairement à ce qu'affirmait un porte-parole de la nébuleuse terroriste, sa mort n'est donc pas une mesure de représailles contre la France dont l'armée combat les islamistes au Nord-Mali. « Après écoutes des conversations téléphoniques des jihadistes tout laissait à penser que Philippe Verdon, 55 ans, serait décédé il y a déjà quelque temps, très affaibli », a fait savoir le général Puga, chef d'état-major particulier du président, rapporte LeParisien.fr. Et de préciser : « Il souffrait en effet d'un double ulcère à l'estomac et d'hyperventilation (accélération respiratoire) ». Lire aussi : Otages au Mali : l'inquiétude des proches de Philippe Verdon

Mali

AFP

Le Mali va lancer une "vaste opération" anti-jihadiste dans le centre

Le Mali va lancer une "vaste opération" anti-jihadiste dans le centre

AFP

Le nouveau gouvernement du Mali a été formé

Le nouveau gouvernement du Mali a été formé

AFP

Trois Casques bleus et un soldat malien tués dans le nord-est du Mali

Trois Casques bleus et un soldat malien tués dans le nord-est du Mali

Verdon

AFP

Enlevé par Aqmi, l'otage Philippe Verdon a été assassiné par balle

Enlevé par Aqmi, l'otage Philippe Verdon a été assassiné par balle

group promo consulting

Mali : Philippe Verdon a été "assassiné d'une balle dans la tête"

Mali : Philippe Verdon a été "assassiné d'une balle dans la tête"

Actualités

Mali: L'otage Philippe Verdon est mort assassiné d'une balle dans la tête

Mali: L'otage Philippe Verdon est mort assassiné d'une balle dans la tête

mort

AFP

Maroc: le meurtrier d'un député condamné

Maroc: le meurtrier d'un député condamné

AFP

"Femmes mulets": bousculade

"Femmes mulets": bousculade

AFP

Tunisie: nouveaux heurts après la mort d'un homme lors de troubles sociaux

Tunisie: nouveaux heurts après la mort d'un homme lors de troubles sociaux