mis à jour le

Assemblée Générale Constitutives du PSDA : Election du président et lancement des activités du parti

Une assemblée générale constitutive cumulée du lancement des activités du Parti Social-Démocrate Africain (PSDA), s'est déroulé le Week- end dernier, au Musée National du Mali. Le projet l'ordre du jour portait sur la présentation des textes (statuts, règlement et commission de travail) ; discussion, échange avec les participants et validations des textes et procéder à l'élection du bureau provisoire du secrétariat Exécutif National(SEN) du Parti et Divers. Après la présentation sommaire des statuts et règlements les délègues venus de divers horizons du pays ont saisi l'occasion de  mettre en place  du bureau provisoire de 49 membres. Dont le président est a M. Ismaël Sacko, seconde par une Dame comme 1ère vice président.

Les raisons de la création du PSDA

Selon les statuts et règlement dans son article 1 ; il est crée par en République du Mali, conformément aux dispositions des lois, un parti politique dénommé : Parti Social-démocrate Africain avec pour : sigle : PSDA. Ce jeune parti a pour  devise : Travail-  Solidarité -Justice. Et a comme logo : une balance de couleur jaune or encerclé du sigle PSDA, le tout est sur fond bleu ciel. Et enfin, a son slogan : un peuple formé et éduqué est un bâtisseur averti. Son objectif  est de consolider l'Etat dans son rôle protecteur de l'ensemble des citoyens, résidant sur son territoire et de sa diaspora ; de l'accompagner l'Etat dans la construction d'une société juste et équitable dans la partage des richesses disponibles auprès de sa population ; de contribuer à la formation et à l'éducation de ses membres en particulier et du citoyen malien en générale ;  de développer la culture de la gestion transparente et responsable ; de contribuer à réduire la fracture sociale entre le monde rural et le monde urbain ; de promouvoir la justice sociale pour ne citer ceux-ci.  Il est  ouvert à tous les personnes âgées de 18 ans.

Selon le premier responsable du parti, M.Ismael Sacko,  la création du PSDA dénote à un éveil de conscience par des maliens et maliennes de l'intérieur et de l'extérieur afin de jouer pleinement sa partition en termes de renforcement des acquis sociaux du pays mais aussi de renforcement de compétences, d'employabilité, de création et de redistribution des richesses de manière équitable et justice, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, il dira que son « parti sera un parti de difference au Mali, car selon lui beaucoup d'autres formation politique son gerer comme un chef de familles et ses enfants ».

Parlant de l'avenir du Parti

M.Sacko a indiqué que son parti sera le parti de l'avenir, à l'écoute des plus faibles et au service de la nation. Pour ce faire, il a déclaré que « nous accepterons que chaque malien et malienne réponde de sa gestion à quelque niveau de responsabilité que ce soit » a-t-il souhaité.

Aliou M Touré

 

 

assemblée

AFP

Folle semaine au Gabon: assemblée dissoute, nouveau gouvernement et promesse d'élections

Folle semaine au Gabon: assemblée dissoute, nouveau gouvernement et promesse d'élections

AFP

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Les Libyens aux urnes pour élire leur Assemblée constituante

Actualités

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

Assemblée nationale-Sénat : Relecture de la Constitution pour sortir de l’imbroglio juridique

élection

AFP

RDC: le rôle des Casques bleus renforcé en vue d'une élection cruciale

RDC: le rôle des Casques bleus renforcé en vue d'une élection cruciale

AFP

Election de Weah au Liberia: grande première et fierté pour le monde du football

Election de Weah au Liberia: grande première et fierté pour le monde du football

AFP

L'ANC sauve son unité après une élection

L'ANC sauve son unité après une élection

président

AFP

Comores: l'ancien président Sambi assigné

Comores: l'ancien président Sambi assigné

AFP

Présidentielle au Mali: un parti de la majorité divisé sur le soutien au président sortant

Présidentielle au Mali: un parti de la majorité divisé sur le soutien au président sortant

AFP

Réforme agraire en Afrique du Sud:  le président reconnaît le "manque de progrès" réalisés par l'ANC

Réforme agraire en Afrique du Sud: le président reconnaît le "manque de progrès" réalisés par l'ANC