mis à jour le

Ben Jaâfar ,Laârayedh et…sont responsables de l’échec de la commission d’enquête sur les graves incidents du 9 avril

Dix membres de la commission d’enquête formée par des élus à l’Assemblé Nationale constituante( ANC ) , sur les graves incidents survenues le 9 avril 2012  à Tunis ,ont annoncé, ce vendredi, leur démission.
La commission a essuyé un « échec cuisant » dans l’accomplissement de sa mission, ont estimé les démissionnaires qui ont vigoureusement dénoncé, également, « le manque de coopération du gouvernement provisoire » à ce sujet.

Dans un message adressé à la présidence du bureau de l’ANC, ils ont fait état de l’absence de tous les mécanismes juridiques à même de leur permettre de s’acquitter pleinement de leur travail d’investigation pour révéler la vérité et déterminer les responsabilités.


Le vice-président de la commission Noomen Fehri a imputé au gouvernement provisoire dominé par les islamistes nahdhaouis , la responsabilité de l’échec de la commission dans la détermination des responsabilités lors des incidents survenus, à l’occasion du 74e anniversaire de la fête des martyrs, accusant la présidence de l’Assemblée nationale constituante d’avoir une part de responsabilité dans cet échec. « Face au manque de coopération de l’ancien ministre de l’intérieur Ali Larayedh », M.Fehri a formé l’espoir de voir le nouveau ministre de l’intérieur assumer ses responsabilités à ce sujet, faisant remarquer que la décision de démission vient réaffirmer la volonté des démissionnaires de ne pas contribuer à induire l’opinion publique en erreur concernant ces graves événements.
Les démissionnaires de la commission d’enquête sur les incidents de 9 avril 2012 sont Lazhar Chamli, Iyadh Dahmani, Aymen Zouaghi, Khmaies Ksila, Samia Abbou, Selma Mabrouk, Slim Abdessalem, Souheir Dardouri, Nadia Chaâbane et Noomen Fehri.

Ajoutons à cette démission le retard de la commission d’enquête mixte sur les évènements sanglants du 4 décembre 2012 lors de l’attaque du siège de l’UGTT avenue Mohamed Ali à Tunis , par des milices proches du mouvement islamiste Ennahdha au pouvoir . Demain Samedi la centrale syndicale donnera une conférence de presse pour expliquer les raisons très ambiguës de ce retard et la réticence du gouvernement provisoire à reconnaitre les faits appuyés et prouvés

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

commission

AFP

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

Génocide: une commission rwandaise accuse 22 officiers supérieurs français

AFP

Soudan du Sud: une commission dénonce un niveau de violences "épouvantable"

Soudan du Sud: une commission dénonce un niveau de violences "épouvantable"

AFP

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

Afrique du Sud: une commission d'enquête blanchit Zuma dans une affaire de corruption

incidents

AFP

Afrique du Sud: l'opposition accable Zuma après les incidents au parlement

Afrique du Sud: l'opposition accable Zuma après les incidents au parlement

AFP

Mali: l'ONU nomme une équipe d'enquêteurs sur les incidents

Mali: l'ONU nomme une équipe d'enquêteurs sur les incidents

AFP

CAN: les 149 personnes arrêtées lors des incidents

CAN: les 149 personnes arrêtées lors des incidents