mis à jour le

Pourquoi des Canadiens ont participé à l’attaque terroriste en Algérie ?

L'attaque terroriste du 16 janvier sur le site gazier de Tiguentourine, dans le sud de l'Algérie, est encore au c½ur de l'actualité. La révélation sur l'identité de deux membres d'origine canadienne du commando qui a lancé cette attaque intrigue le monde entier. Le Canada, le premier, est étonné que plusieurs de ses ressortissants aient pu être impliqués dans cette prise d'otages.

Quelques jours après les révélations sur l'identité des terroristes d'origine canadienne par plusieurs médias au Canada, les autorités du pays ont enfin confirmé les noms des deux personnes impliquées. En revanche, elles ont réfuté la théorie de l'implication d'un troisième homme canadien comme l'a suggéré la chaîne CBC news, qui expliquait qu'au moins quatre hommes étaient impliqués dans la prise d'otages de Tiguentourine.  L'un d'entre eux avait été identifié par la chaîne de télévision canadienne. Il s'agirait d'Aaron Yoon, qui aurait voyagé au Maghreb avec Xristos Katsiroubas et Ali Medlej, sans pour autant participer à l'attaque. D'après la gendarmerie royale du Canada (GRC)  il est actuellement emprisonné en Mauritanie.

Après le choc de ces découvertes, l'heure est à la compréhension. Comment ces deux hommes, que rien ne prédestinait à cette fin tragique, se sont retrouvés au beau milieu d'un attentat ? La GRC a donc tenu à mettre en place un dispositif pour mieux comprendre les raisons du départ de ces deux hommes à l'étranger, rapporte le média canadien Radio Canada. Ainsi la police fédérale a développé une ligne téléphonique pour recueillir les témoignages des personnes susceptibles de détenir des informations sur les deux hommes ou sur « tout autre individu qui considère quitter le Canada pour prendre part à des complots terroristes », a expliqué le porte-parole de la GRC, Marc Richer, lors d'une conférence de presse, rapporte la même source. "Dans le cadre de notre enquête, la gendarmerie royale du Canada est intéressée à déterminer les circonstances qui ont amené les deux Canadiens à quitter le Canada", a encore précisé Marc Richer. Ce dernier a enfin demandé l'aide et l'investissement de tous les Canadiens pour mieux comprendre les circonstances entourant le départ du Canada des deux jeunes hommes.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

terroriste

AFP

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

Attaque terroriste au Kenya: la version policière remise en cause par des ONG

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

AFP

Le Sénégal va renforcer ses forces armées contre la menace terroriste

Le Sénégal va renforcer ses forces armées contre la menace terroriste

Algérie

AFP

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

AFP

Crash d'Air Algérie au Mali: les pilotes n'ont pas activé le système antigivre

Crash d'Air Algérie au Mali: les pilotes n'ont pas activé le système antigivre

AFP

Crash d'Air Algérie au Mali: le BEA présentera son rapport final vendredi

Crash d'Air Algérie au Mali: le BEA présentera son rapport final vendredi