mis à jour le

Bientôt, un hôtel sous-marin au nord du Maroc

Martil : "Atlantide Hotelia" est le nom choisi pour le premier hôtel sous-marin marocain, un hôtel se construit à 200 mètres de profondeur en mer méditerranée, à 30 km de la station balnéaire de Martil.

L'hôtel sous-marin n'aura rien à envier aux quelques hôtels sous-marins dans le monde. Ses travaux ont débutés il ya trois mois et il sera opérationnel en 2017 avec 200 chambres et suites.

Le projet est réalisé par le groupe Atlas Voyages en plus d...

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

hôtel

AFP

Deux ans après un attentat, un hôtel du littoral tunisien revit

Deux ans après un attentat, un hôtel du littoral tunisien revit

AFP

Somalie: 11 civils tués dans une attaque shebab contre un hôtel de Mogadiscio

Somalie: 11 civils tués dans une attaque shebab contre un hôtel de Mogadiscio

AFP

Brazzaville: perquisition nocturne d'un hôtel géré par un détracteur du président Sassou Nguesso

Brazzaville: perquisition nocturne d'un hôtel géré par un détracteur du président Sassou Nguesso

sous-marin

LNT LNT

Boulif : Le Maroc veut relancer le mégaprojet du tunnel sous-marin de Gibraltar

Boulif : Le Maroc veut relancer le mégaprojet du tunnel sous-marin de Gibraltar

Maël Seror

Mondiaux de Natation: Magnussen comme une bombe, le reste en sous-marin

Mondiaux de Natation: Magnussen comme une bombe, le reste en sous-marin

MAP - Said Rahim

Said Aït Baâziz, le plongeur qui a découvert le premier site archéologique sous-marin au Maroc

Said Aït Baâziz, le plongeur qui a découvert le premier site archéologique sous-marin au Maroc

Maroc

AFP

France: Amine Harit choisit de jouer pour le Maroc

France: Amine Harit choisit de jouer pour le Maroc

AFP

Leila Slimani s'interroge sur la sexualité au Maroc

Leila Slimani s'interroge sur la sexualité au Maroc

AFP

Mondial-2018: choc Tunisie-RDC, Cameroun, Maroc et Ghana sous pression

Mondial-2018: choc Tunisie-RDC, Cameroun, Maroc et Ghana sous pression