mis à jour le

ETAT DE LA NATION : ‘'RAS'' pour les uns, déception pour les autres

En répondant aux questions des différents groupes parlementaires de l'Assemblée nationale, le Premier ministre Tiao est parvenu, semble-t-il, à convaincre ses partisans. Dans le camp de l'opposition en revanche, l'on s'estime déçu.

Il est un peu plus de 22 heures ce 4 avril 2013, lorsque le chef du gouvernement burkinabè achève son long face-à-face avec les députés de l'Assemblée nationale, sous le regard discret mais attentif de son épouse.

Pour ce faire, plus de 2 heures de lecture auront été nécessaires ; et tout autant pour livrer les réponses à la cinquantaine de questions soulevées par les élus.

Côté réactions, c'est le partage des points.

ADF-RDA et CDP applaudissent

Pour le député Bindi Ouoba Benoit, par ailleurs Président du groupe parlementaire (majorité), les réponses apportées par le Premier ministre ont été à la hauteur des attentes.

Il se félicite au passage de la franchise et de l'humilité dit-il, avec lesquelles Luc Adolphe Tiao a abordé les préoccupations soulevées par les députés. Pour lui, cela témoigne d'une hauteur de vue dont il ne peut qu'être fier.

Autre élu de la majorité présidentielle qui marque son approbation par rapport à l'exercice, c'est « l'honorable » Victor Tiendrébéogo (le Larlé Naba Tigré). Qui ne trouve rien à redire, sinon que les éléments d'éclaircissement sont conformes à la réalité du pays, selon lui. Précis et concis, ajoutera-t-il.

Et comme pour bien marquer son attachement aux actions du gouvernement, il affirme avoir profité de la pause de l'après-midi pour sacrifier à une cérémonie d'Inauguration d'infrastructures à Kombissiri.

Déception à l'UPC

Le Député Charles Lona Ouattara (UPC) lui est déçu et ne le cache pas.

La raison de sa déception, ce sont les réponses du Premier ministre qui n'ont pas été à la hauteur de ses attentes. Il trouve même que ''LAT'' est passé à côté du sujet.

Rappelons qu'il a posé des préoccupations relatives au secteur de la défense. Notamment sur les opérations de maintien de la paix et sur l'intervention des soldats burkinabè au Mali. Au finish, il regrette de n'avoir pas pu donner la réplique, comme il l'aurait souhaité. A titre d'exemple il trouve inadmissible que le Président du Faso continue de cumuler jusqu'à ce jour, les fonctions de premier magistrat et de ministre de la défense.

Juvénal SOME
Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Etat

AFP

"Biens mal acquis": la défense dénonce une "ingérence dans les affaires d'un Etat souverain"

"Biens mal acquis": la défense dénonce une "ingérence dans les affaires d'un Etat souverain"

AFP

Gambie: état d'urgence

Gambie: état d'urgence

AFP

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

nation

AFP

L'armée déployée pour le discours

L'armée déployée pour le discours

AFP

Le président Zuma s'adresse

Le président Zuma s'adresse

AFP

Le président sud-africain, attaqué par l'opposition, s'adresse

Le président sud-africain, attaqué par l'opposition, s'adresse

déception

AFP

Centrafrique: colère et déception au PK5 après le meurtre d'un jeune musulman

Centrafrique: colère et déception au PK5 après le meurtre d'un jeune musulman

Steven LAVON

Mondial U17: Grosse déception pour la Côte d’Ivoire! 3 points manqués

Mondial U17: Grosse déception pour la Côte d’Ivoire! 3 points manqués

Mohamed Infi

Benkirane II : la déception

Benkirane II : la déception