mis à jour le

Affaire Lotfi Nagdh : Meurtre avec préméditation

Le juge d'instruction du tribunal de première instance de Tataouine ( sud-est tunisien ) a émis, jeudi 4 avril courant, des chefs d'inculpations contre les accusés dans l'affaire du meurtre de Lotfi Nagdh, coordinateur du mouvement d’oposition Nidaa Tounes dans la région.
Me Hatem Chalghoumi, avocat des accusés a confirmé sur la radio régionale de Tataouine le lancement d'accusation de meurtre avec préméditation contre deux accusés, et de complicité pour les autres.
Plusieurs autres accusations ont également été émises pour port d'armes, menaces, détention de Molotov et d'explosifs contre certains suspects .
L'avocat a affirmé, par ailleurs, avoir fait appel, contestant le crime et les chefs d'inculpation y afférents.
Me Hatem Chalghoumi a même déclaré que « la victime souffrait déjà de problèmes cardiaques » et que « les fractures de ses côtes, ne sont que la conséquence des massages cardiaques »,version soutenue par le porte-parole du ministère de l’intérieur mais démentie catégoriquement par les rapports de l’autopsie .

A rappeler que parmi les accusés figurent des militants des partis Ennahdha ( islamiste ) et CpR au pouvoir.

affaire

AFP

Affaire Bolloré: le président guinéen veut porter plainte

Affaire Bolloré: le président guinéen veut porter plainte

AFP

En Afrique du Sud, une affaire de ventes d'armes vieille de 20 ans

En Afrique du Sud, une affaire de ventes d'armes vieille de 20 ans

AFP

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

Affaire Zuma: un ancien avocat de Thales sort du silence

meurtre

AFP

Gambie: l'ex-président Jammeh mis en cause  dans le meurtre de dizaines de migrants

Gambie: l'ex-président Jammeh mis en cause dans le meurtre de dizaines de migrants

AFP

Libye: Saadi Kadhafi acquitté pour le meurtre d'un entraîneur

Libye: Saadi Kadhafi acquitté pour le meurtre d'un entraîneur

AFP

RDC: un an après le meurtre de deux experts de l'ONU, sécurité précaire au Kasaï

RDC: un an après le meurtre de deux experts de l'ONU, sécurité précaire au Kasaï