mis à jour le

Humeurs : Lion , Tabbal et Menteur

***Bourguiba : 13 ans déjà!!…
Le lion est mort le 6 avril 2000. L’homme qui a aimé la Tunisie de toutes ses forces a pris congé de la vie après avoir mené les plus belles batailles pour elle. Il a milité pour le savoir et contre l’ignorance. Il s’est identifié à la Tunisie et a vécu attaché à son pays sans jamais le trahir ou le mépriser. Bourguiba était géant et clairvoyant. Il a ½uvré pour l’instruction et la culture dans les grandes villes comme dans les villages les plus reculés..
Il avait placé la femme au centre de la société et lui a réservé le respect et l’amour qu’elle mérite. Il avait compris qu’une société qui ignore sa moitié ne peut rester que primitive .
Bourguiba fut l’homme qui cherchait à atteler la Tunisie au train du progrès et l’émancipation. Il avait la fierté de l’homme responsable, du leader exemplaire et du président conscient.
Il n’aimait pas l’argent et ne cherchait pas à l’avoir, son plaisir était sa Tunisie respectée et rayonnante et le drapeau de son pays dressé vers le ciel et flottant majestueusement .
Il a réussi à faire un état, à former des experts et à bâtir une belle administration.
Dans sa quête de la recherche du meilleur pour la Tunisie, il a commis les erreurs du sincère, de l'authentique et de l’amoureux .
Bourguiba fait partie de ces monstres sacrés qui ont fait l’histoire. Elle retiendra de lui l’image d’un contemporain qui a aimé sa patrie et qui a collé à son peuple.
A jamais, il restera le père de la nation, celui qui a inculqué aux tunisiens la fierté et la non soumission. Ils les garderont éternellement!
*************

***Deux poids deux mesures
Qu’est ce qui est plus dangereux pour la Tunisie Borhène Bsayyes qui n’a tué personne et qui vient d’être emprisonné ou Abou Abdallah Ettounsi qui a envoyé des centaines de Tunisiens à la mort et qui vient d’être libéré.. Décidément, la logique est bien morte en Tunisie…
*************

***Spectacle
Vaudrait mieux faire peur au loup que le tuer.. Pas sûr!!
On se dirige vers le dépôt d’une motion de censure contre Badi et Marzougui. Une motion qui ne sera pas votée bien sur, la constituante comptant plus de députés irresponsables que de responsables. Badi va venir hurler et Marzougui se lamenter. Tout finira en applaudissements nourris et en embrassades et ‘ta7 el Kef 3la thoullou ».
Certains diront mais oui on a réussi à faire quelque chose , à obliger « Raya » et « Skina » à s’expliquer et se défendre, « wemba3d ?
Badi reprendra sa virginité même « mkhayta » et Marzougui se replongera dans ses délires.
Les quelques moments où il se sentira président il redoublera de conneries…
Marzougui, comme Badi, a besoin d’un coup de balaie!! deux pour le prix d’un! Seule la rue peut décider de leur sort. Nos institutions sont trop frileuses, trop peureuses, trop hypocrites pour faire le nécessaire contre deux personnes qui sont devenues le fardeau de la république.
Oui, je salue les 78 députés qui ont décidé d’être députés et agir ainsi, même si je reste persuadé que la meilleure place de l’opposition c’est à l’extérieur de l’ANC.
Bon dans 15 jours, les deux artistes vont venir parler aux députés à moitié endormis à moitié complices et on va se payer malgré nous la voix stridente de la Badi et le débit maladif du Marzougui pour se trouver avec « yed fargha » et l’autre  » mafiha chay ».
Allez! restons optimiste : voir  » Badi et Marzougui » le visage renfermé, la mine défaite et le front transpirant, a quelque chose de jouissif, et puis imaginez Ben Toumia présidente de séance…!!!
!..AH..!
**************
***Tabbal

 Mehrzia est l’image de ses joues qui sont bien gonflées à ressembler au « tabbal », d’ailleurs quand elle parle sa sonne le creux……

**************

***les nains d'aujourd'hui!

La campagne de menace de mort contre les journalistes de libres pensées bat son plein. Le dernier sur la liste est Mehdi Haouas, il rejoint la longue liste où se trouve notamment Sofiène Ben Farhat et Zied El Héni. La horde des obscurantistes cherche à étouffer toutes les voix discordantes et à avorter toutes les tentatives qui visent à créer une tradition journalistique responsable et non partisane, cette tradition étant le seul garant pour l’installation d’une démocratie et contre l’abus du pouvoir d’où qu’il vient.

Mehdi Haouas est victime de son indépendance, nous avons l’obligation de le défendre en l’absence d’un gouvernement qui laisse faire.
Ces pratiques d’intimidation, qui ne sont en vérité qu’une composante du nouveau terrorisme qui s’installe en Tunisie, doivent nous unir contre la barbarie intellectuelle et la sauvagerie politique.
La liberté ne peut être mise en cage. Ceux qui tentent de le faire finiront bannis et honnis.
A part ça, parlez aux jeunes de Bourguiba le géant pour qu’ils apprécient à leur juste valeur les nains d'aujourd'hui!
Bonne journée..
!..AH..

Ali Gannoun

**************

***Super menteur

Nous avons besoin d'un Président pour tous, et non d'un Guignol pour les islamistes.
Nous avons besoin d'un Honnête, et non d'un Fallacieux
Nous avons besoin d'un Fidèle, et non d'un Traitre
Nous avons besoin d'un Illuminé, et non d'un Assombri
Nous avons besoin d'un Compréhensif, et non d'un Têtu
Nous avons besoin d'un Sérieux, et non d'un Bouffon
Nous avons besoin d'un Raisonnable, et non d'un Capricieux
Nous avons besoin d'un Persévérant, et non d'un Versatile
Nous avons besoin d'un Franc-Loyal, et non d'un Caméléon
Nous avons besoin d'un Sincère, et non d'un Super-menteur
Nous avons besoin d'un Serein, et non d'un Troublé-psychopathe
Nous avons besoin d'un Bienveillant, et non d'un Antipathique
Nous avons besoin d'un Elégant, et non d'un Quelconque
Nous avons besoin d'un Souriant, et non d'un Lugubre.

par Mohamed Chawki Abid

 

 

 

 

 

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

lion

Wildlife

VIDEO. Un lion essaye d'attraper un enfant derrière le mur en verre de sa cage

VIDEO. Un lion essaye d'attraper un enfant derrière le mur en verre de sa cage

AFP

Un lion du parc national de Nairobi abattu après avoir blessé un homme

Un lion du parc national de Nairobi abattu après avoir blessé un homme

AFP

Le Zimbabwe renonce

Le Zimbabwe renonce