mis à jour le

La figue sèche de Beni Maouche, plus que bio, un produit naturel

Sur les hauteurs de la Soummam,  près de 1000 ha sont consacrés exclusivement à la culture biologique de la figue sèche. Mourad Abid, célèbre exploitant de la région de Beni Maouche, estime la récolte à près de 4000 quintaux. Les paysans de Beni Maouche n'ont pas été initiés aux méthodes de la culture bio. Mais les conduites culturales héritées des anciens auront suffi, de manière innée, à les prédisposer aux critères du mode bio : pas d'intrants fabriqués à l'usine, espacement des plants, préservation de la santé des agriculteurs et des habitants, de l'environnement, de la nappe phréatique... Même contre les maladies, on ne fait pas usage de produits phytosanitaires. Un exemple, une maladie qui sévit dans la région et qu'on appelle communément «el qarmaz» est combattue par la coupe des branches atteintes. Il aura fallu l'audace de Mourad Abid pour «exporter» la qualité de la figue de Beni Maouche. Il aura suffi d'une participation, en 1986, à la foire de Cherbourg pour que la figue de la région obtienne la reconnaissance des spécialistes et remporte le premier prix au concours organisé lors de la foire. Dès lors, Mourad Abid parcourt les foires pour faire connaître la figue de Beni Maouche et décide de la diversifier. Il va proposer de la figue en pâte, de la confiture de figue fraîche, du miel de figue à la figue sèche coupée pour les plats sucrés ou salés, et à la confiserie (figue sèche fourrée ou enrobée de chocolat noir). Mais le palmarès n'est rien sans une classification officielle. Abid regrette qu'il n'y ait pas d'organisme certificateur qui définisse le produit et le label. Un tel office existe chez nos voisins tunisiens et marocains, mais pas encore chez nous. Alors que l'exportateur Tamzali exportait ce produit, jusqu'à la fin des années soixante, dans 14 pays européens, fait remarquer Abid, la nomenclature de 2004 a ignoré la classification de la figue.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Beni

AFP

RDC: début du procès des auteurs présumés de massacres

RDC: début du procès des auteurs présumés de massacres

AFP

RDC: couvre-feu

RDC: couvre-feu

AFP

RD Congo: un mort par balle dans la répression d'une manifestation

RD Congo: un mort par balle dans la répression d'une manifestation

produit

AFP

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Les diamants, produit de luxe de plus en plus rare dans les entrailles de la Terre

Grand cru

Le clos des Baobabs: à la découverte d'un vin rouge 100% sénégalais

Le clos des Baobabs: à la découverte d'un vin rouge 100% sénégalais

TAP

Omar Khairat : "Je suis heureux de me retrouver à Carthage où je me suis produit il y'a 17 ans...avec cette fois un orchestre mixte"

Omar Khairat : "Je suis heureux de me retrouver à Carthage où je me suis produit il y'a 17 ans...avec cette fois un orchestre mixte"

naturel

AFP

Le Sénégal salue la découverte de gaz naturel

Le Sénégal salue la découverte de gaz naturel

AFP

RDC: appel

RDC: appel

AFP

RDC: le plus vieux parc naturel d'Afrique mise sur le développement durable

RDC: le plus vieux parc naturel d'Afrique mise sur le développement durable