mis à jour le

DARAA MODERNE ET MARCHE D’ECHANGE INTERNATIONAL : «Kossy», un centre spirituel qui se veut moderne

La première édition du Gamou de Serigne Ibrahima Mamoune Niass dit Baye a vécu ce weekend à Kossy (8 km de Kaolack), terre de ses aïeuls. Une occasion, pour le fils du défunt marabout politicien, Serigne Mamoune Niasse, ainsi que toute la confrérie présente de réfléchir sur les problèmes des Sénégalais et trouver des solutions. Baye Mamoune, a présenté son concept de « Daraa » moderne et de marché international qu'il invite le Gouvernement à promouvoir.


Le premier Gamou à "Kossy" de Baye Mamoune Niasse a été célébré ce weekend, en présence de plusieurs représentants du corps diplomatique accrédité au Sénégal. L'ex-sénateur a expliqué que cet événement qu'il se veut annuel, a été une occasion de rendre grâce à Dieu et de réfléchir sur les problèmes des sénégalais. La pose de la première pierre de quelques édifices dans ce village a marqué aussi l'événement. Le fils de feu Mamoune Niass a noté que ces projets qui seront un Darra moderne devant accueillir près de 122.000 élèves et un marché d'échanges internationaux tournent autour d'un budget de 22 milliards. «On a effectué la pose des premières pierres de quelques édifices que nous voulons mettre à jour avec des ambassadeurs de pays frères. Nous voulons ainsi installer ici un « Daara » moderne prêt à accueillir prés de 122.000 personnes et d'ici l'année prochaine, nous voulons au moins avoir 5000 à 10.000 étudiants. Nous voulons aussi le projet d'un marché international «Al fayda» pour développer le Sénégal et ce village. Ce « Daara » sera une préparation pour une Université que Serigne Mamoune avait l'intention de mettre sur place avec un budget estimé a 20 milliards et dont les premiers financements ont été mis en place», a-t-il assuré.
Baye Mamoune a ainsi lancé un appel au gouvernement pour un soutien à ce projet d'envergure. «Le Gouvernement devra nous aider dans la réalisation de ces objectifs mais nous ne les attendons pas, et ceci était leur mission, puisque c'est en phase avec la religion, d'autant plus que l'actualité des Daaras, ces derniers jours, a été très suivi», a-t-il dit. Sur les difficultés sociales, il dira : «je n'en démords pas, elles sont présentes, le Gouvernement doit aider les populations à s'affirmer dans une nouvelle vie. Les Sénégalais ne sont pas rassasiés mais ne sont pas dans le besoin total. Le Gouvernement doit se mettre au service de ses personnes, d'autant plus que Macky doit tenir ses promesses et arrêter de gérer des détails».
Mamadou DIOUF
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

moderne

AFP

Maroc: ouverture du premier musée d'art moderne et contemporain

Maroc: ouverture du premier musée d'art moderne et contemporain

AFP

Dans le Soudan pauvre et poussiéreux, un train moderne fait sensation

Dans le Soudan pauvre et poussiéreux, un train moderne fait sensation

AFP

Premières enchères d'art moderne et contemporain d'Afrique de l'Est

Premières enchères d'art moderne et contemporain d'Afrique de l'Est

marche

AFP

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

Tchad: opposants interpellés, marche dispersée

AFP

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

Gabon: une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales

AFP

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes

La Banque centrale du Nigeria réadmet les banques sur le marché international des changes