mis à jour le

Vainqueur de Ness Gouye Gui enfonce ses «Racines» dans la cour des grands

Gouye Gui-Ness le spectacle a répondu aux attentes. Opposé au redoutable protégé de Max Mbargane, le Baobab est resté sur sa même lancée victorieuse. Dans un combat âprement disputé, le chef de file de l'école de lutte Mor Fadam a disposé du lutteur de Lansar s'imposant définitivement dans la cour des grands.


Le spectacle était au rendez vous hier lors du choc des deux showmen de l'arène. Gouye Gui et Ness ont comblé les spectateurs qui n'ont pas été déçus au cours de ce gala de la Wwr marqué par la victoire éclatante du poulain de Mor Fadam.
Avant ce spectacle, un avant fut donné avec le choc des gladiateurs Abdou Diouf-Thieck.
Au coup de sifflet de l'arbitre, les deux lutteurs ne se font pas prier pour ouvrir les hostilités. Très vite les coups de poing violents pleuvent de part et d'autre.
Dans cette rude bagarre, c'est Thiek, qui y laisse des plumes. Complètement rossé le tombeur de Soulèye Dop qui a pourtant asséné de violent uppercuts au walo walo se retrouve subitement à terre complètement groggy.
Place pouvait être faite au grand combat. Au coup d'envoi, les lutteurs s'observent pendant de longues minutes obligeant l'arbitre à intervenir.
Après un premier avertissement, les deux lutteurs passent aux choses sérieuses après quelques balancements de bras, Ness attaque et passe a l'offensive. Le contact s'ensuit mais les deux lutteurs qui étaient trop proches des sacs sortent de l'enceinte.
Au second round, Ness repart à l'offensive, mais se heurte à Gouye gui. La bagarre est vite déclenchée. Les deux lutteurs se séparent et s'échangent des coups à nouveau. Touché par Gouye Gui Ness s'affale les trois appuis au sol.

A l'issue d'un troisième round qui n'a rien donné, les deux lutteurs reviennent. Cette fois-ci, Gouye Gui essaie de faire bouger son adversaire qu'il sent émoussé. Au cours d'un autre corps à corps, le poulain de Mor Fadam man½uvre pour appliquer son fameux simpi. Mais à chaque fois, le tombeur de Papa Sow impose sa puissance. Lessivé par les nombreuses charges de Gouye Gui, Ness veut coûte que coûte abréger le combat pour éviter l'usure. Dans une énième offensive, le natif de Lansar bute sur son adversaire qui de manière spectaculaire le projette à terre.
Un exploit extraordinaire pour le tombeur d'Ama Baldé qui portant, avoue avoir tutoyé la mort la veille avec l'attentat subi devant les supporters de Ness.
"Je l'avais dit, j'ai une force naturelle. C'est mon courage qui m'a poussé à honorer mon contrat. Car j'ai été victime d'un attentat hier. J'ai failli être tué par les supporters de Ness. Ma voiture a été complètement saccagée".

Amadou L MBAYE
REWMI QUOTIDIEN

vainqueur

AFP

Rwanda: Kagame confirmé vainqueur avec près de 99%

Rwanda: Kagame confirmé vainqueur avec près de 99%

AFP

CAN: excellente opération du Sénégal, vainqueur de la Tunisie

CAN: excellente opération du Sénégal, vainqueur de la Tunisie

AFP

Présidentielle en Gambie: avance réduite pour le vainqueur Barrow

Présidentielle en Gambie: avance réduite pour le vainqueur Barrow