mis à jour le

08 mars 2013 : une célébration au budget déficitaire

Le mercredi 03 avril 2013, la maison de la femme de Ouagadougou a servi de cadre pour la tenue d'une conférence de presse organisée par le ministère de la promotion de la femme et du genre (MPFG). Présidée par Nestorine SANGARE, cette conférence avait pour objectif de faire le bilan de toutes les activités entrant dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Femme au Burkina Faso.

« Entreprenariat féminin et autonomisation économique de la femme au Burkina Faso ».

C'est sous ce thème qu'a eu lieu la cérémonie officielle de commémoration du 08 mars 2013 tenue à Manga (chef lieu de la région du centre sud).

Le choix de ce thème a permis selon le MPFG d'ouvrir des réflexions sur les stratégies et les actions à adopter afin de permettre la promotion de l'entreprenariat féminin et l'autonomisation économique des femmes. Cette année donc, l'ossature des activités a porté sur le thème de l'entreprenariat féminin et de l'autonomisation économique de la femme au Burkina Faso.

Toutes les activités prévues pour la commémoration de la journée internationale de la femme ont été réalisées.

De l'avis de la ministre, toutes les activités prévues pour commémorer le 08 mars 2013 ont été réalisées. Au nombre de celles-ci, il y avait la marche de lancement, l'organisation de panels techniques (05 mars 2013 à Ouagadougou et le 07 mars 2013 à Manga), la diffusion de mini films de sensibilisation à la télévision, les dépistages de cancers féminins et le VIH / Sida, ou la célébration de la « nuit de la femme entrepreneure ». Cette note de satisfaction est la résultante des efforts conjugués de tous. Ainsi, Mme Sangaré a remercié tous les membres des comités d'organisation (comité national et comité local) et toute la presse qui n'ont ménagé aucun effort pour la réussite de l'évènement.

Des recommandations ont été faites à l'issue des différents panels.

Au-delà de son caractère festif, le 08 mars reste une occasion de réflexions. D'où la pertinence des panels qui ont servi de cadres d'échanges et d'élaboration de recommandations. Nestorine Sangaré a noté ainsi quelques recommandations adressées à son ministère :
- La création d'une direction générale chargée de l'entreprenariat au sein du MPFG ;
- La promotion de l'implication et du soutien multiforme des hommes dans l'entreprenariat féminin ;
- La réalisation de forts plaidoyers auprès des autorités politiques en faveur de la subvention totale des accouchements d'ici fin 2015 ;
- La mise en place d'un comité technique restreint chargé du suivi régulier de l'état de mise en ½uvre des recommandations des journées internationales de la femme....
- La mise en ½uvre effective de ces recommandations va permettre de promouvoir davantage l'entreprenariat féminin et par ricochet l'autonomisation économique des femmes.

Le budget pour l'organisation du 08 mars 2013 était déficitaire.

« L'Etat nous a alloué cette année cinquante sept millions cinq cents mille (57 500 000) F CFA contre cent quarante millions (140 000 000) F CFA que nous avions demandées pour l'organisation », soutient Mme Sangaré. Pour Mme Sangaré, la somme que l'Etat consacre à l'organisation du 08 mars est largement en deçà de leurs attentes. De ce fait, le MPFG fait les quêtes auprès de partenaires pour compléter. Cette année, les partenaires ont contribué à hauteur de trente millions deux cents mille (30 200 000) F CFA.

Les motifs du pagne du 08 mars créent la polémique.

« Certains religieux ont interdit l'accès aux lieux de culte aux fidèles qui porteraient les pagnes du 08 mars sous prétexte qu'on y trouve une croix qui représenterait les insignes d'une autre religion » selon Mme Sangaré. Elle rassure donc les milieux concernés que c'est le symbole officiel (au plan international) de la femme qui est utilisé. C'est un symbole neutre qui ne se réfère à aucune croyance religieuse.

Réagissant sur la pertinence ou non de la confection de gadgets notamment les pagnes, les tee-shirts... pour le 08 mars, Nestorine Sangaré estimera qu'ils ont leur importance. Ce sont des outils de communication. Ils participent à la sensibilisation. Ils transmettent un message et même après la journée internationale de la femme.

Quant à la confection des pagnes, elle est l'½uvre d'un seul prestataire qui confectionne les pagnes à ses propres frais. Il n'y a donc pas de favoritisme car personne d'autre n'est venue nous proposer ses services aux mêmes conditions (surtout le respect des délais).

Au terme de la conférence de presse, Nestorine Sangaré a réaffirmé l'importance de la commémoration de la journée internationale de la femme. Et de rappeler que les raisons qui ont prévalues à son institutionnalisation sont toujours d'actualité au Burkina. Les violences faites aux femmes en sont un exemple.

Liens utiles :08 mars 2013 : Des réflexions pour une autonomisation économique des femmes

Patindé Amandine Konditamdé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Mars

AFP

Libération d'un Français enlevé début mars en RD Congo

Libération d'un Français enlevé début mars en RD Congo

AFP

RDC: 390 miliciens et 124 membres des forces de l'ordre tués depuis mars

RDC: 390 miliciens et 124 membres des forces de l'ordre tués depuis mars

AFP

Gabon: le "dialogue politique" voulu par Bongo s'ouvre le 28 mars

Gabon: le "dialogue politique" voulu par Bongo s'ouvre le 28 mars

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

célébration

AFP

Gambie: célébration d'investiture et d'indépendance

Gambie: célébration d'investiture et d'indépendance

AFP

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

Fifa: enquête préliminaire sur la célébration d'Aurier

AFP

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An

Ebola: la Sierra Leone interdit toute célébration publique pour Noël et Nouvel An