mis à jour le

Lutte : Gouy-Gui bat Ness après 20 minutes de combat ; Abdou Diouf plus fort que Thiek

La structure World Wrestling Roots (WWR) et la chaine de télévision 2 Stv ont réussi le pari d'organiser 2 grandes affiches de lutte avec frappe, en cet après-midi du 4 Avril 2013, marquant le 53e anniversaire de l'accession du Sénégal à l'Indépendance. C'est ainsi que Abdou Diouf de l'écurie Walo a battu Thiek de l'écurie Pikine Mbolo en une minute; Gouy-Gui de l'école de lutte Mor Fadam a pris le dessus sur Ness de Lansar qui n'a pas pour autant démérité.

Le Stade Demba Diop a fait le plein pour accueillir des combats de lutte de très hautes factures.
Sortis de victoires tous les deux, Abdou Diouf sur Pakala et Thiek sur Souley Dop les deux lutteurs se devaient de confirmer pour entrer dans l'antichambre des vip de l'arène. Apres quelques secondes de balancement de bras, Thiek amorce la bagarre ; Abdou Diouf ne s'est pas fait prier pour riposter ; les coups de points échangés aveuglément par les deux lutteurs sont sanctionnés par la chute de Thiek qui n'en croyait pas ses yeux.

La deuxième grande affiche a mis aux prises Ness de l'écurie Lansar qui revenait de victoire face à Papa Sow et Gouy Gui de l'école de lutte Mor Fadam qui avait battu Ama Baldé. Apres 3 minutes de passivité sanctionnée par un avertissement à chacun d'eux, les deux lutteurs ont eu deux accrochages qui ne donneront rien pendant le premier round de 15 minutes.

Gouy gui viendra à bout de Ness après 5 minutes de lutte pure lors du deuxième round. Il a réussi à contrer une charge puissante de Ness pour le projeter à terre. Gouy Gui enregistre ainsi sa deuxième victoire d'affilée. Désormais il faudra compter avec lui pour affronter les lutteurs dits Vip.

Une très bonne ambiance a précédé les combats avec un Bécaye Mbaye au summum de son art, très à l'aise avec le micro donnant à l'évènement un cachet particulier. Le Parrain de l'évènement Thione Ballago Seck bien accompagné par ses parents et amis, mais aussi par Ismaila Lo, Aby Ndour entre autres chanteurs, a été à la hauteur de evènement.

En combats préliminaires, Balla Ndiaye a battu Mame Gorgui n° 2; Modou Dia a pris le dessus sur Souley Dop n°2; Général de l'écurie Fass a battu Becaye Tine par abandon; Ablaye Ndiaye a été plus fort que Pape Yékini.

Chez les femmes, B 52 de l'écurie Déthié Diop et Arame Kadam de l'écurie Kadabombé ont fait match nul; Forman a battu Amoul Seral.

REWMI.COM/MK


Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

lutte

AFP

Lutte contre le réchauffement: pas de retour en arrière, pour le président de la COP22

Lutte contre le réchauffement: pas de retour en arrière, pour le président de la COP22

AFP

Sénégal: hommage unanime

Sénégal: hommage unanime

AFP

Guinée/pêche: une lutte inégale contre les pillards de l'océan

Guinée/pêche: une lutte inégale contre les pillards de l'océan

combat

AFP

Bénin: le combat des maternités contre la transmission du sida aux bébés

Bénin: le combat des maternités contre la transmission du sida aux bébés

AFP

Gabon: nouveau code pour que les journaux ne soient plus des outils "de combat politique"

Gabon: nouveau code pour que les journaux ne soient plus des outils "de combat politique"

AFP

Boko Haram: son leader promet d'intensifier le combat jihadiste

Boko Haram: son leader promet d'intensifier le combat jihadiste