mis à jour le

Fait de chez nous : Une histoire d'amour

Zoumana alias Zoum, et son épouse Viviane alias Vivi, vivent très heureux aujourd'hui. Quand ils sont en compagnie de leurs trois enfants, ils se plaisent à raconter leur aventure amoureuse qui pourrait bien vous inspirer même si l'argent dicte sa loi au monde des amoureux de nos jours. Nous sommes en 1978.

Zoum est étudiant à l'université de Ouagadougou. Il rencontre un jour Vivi, lycéenne au Philippe Zinda Kaboré. « Hypnotisé » par le charme de la jeune lycéenne, il s'est fait renverser par un autre motocycliste qui l'a surpris. Les routes bitumées de Ouagadougou se comptaient sur le bout des doigts à l'époque. Deux véhicules ayant fait un dépassement au niveau de Zoum et de celui qui l'a renversé, ont donc soulevé une poussière aveuglante. Zoum qui était « accroché » à la beauté de Vivi, ne pouvait donc pas échapper à l'accident. Il s'en est sorti avec une fracture de l'avant-bras gauche. Son projet de suivre Vivi afin de connaître son domicile s'est suspendu. Quatre semaines après, Zoum rencontre de nouveau Vivi.

Ce jour, c'était à l'entrée du lycée. Il traîne les pas devant le lycée et finit par comprendre que Vivi est élève en classe de seconde A. Durant un trimestre, Zoum espionnait Vivi sans pouvoir lui déclarer son amour. Le jour qu'il s'est décidé de lui exprimer sa flamme amoureuse, il constate qu'un monsieur est venu la chercher en voiture. Zoum tente de les suivre sur sa moto bécane. Inutile de vous dire qu'il n'a pas parcouru une longue distance pour perdre de vue le véhicule. N'oubliez pas que les voies n'étaient pas bitumées en son temps. Le lendemain, Zoum fait le même constat. Au lieu de se rendre au Zinda à la sortie des classes, Zoum s'y rendit à 9 heures 55, l'heure de la récréation. C'est ainsi qu'il a pu adresser la parole à Vivi pour la première fois après deux trimestres. « Bonjour ma s½ur. S'il vous plaît, vous venez de Bobo-Dioulasso ? ». La réponse de Vivi est sans ambage. « Non ! ». Zoum insiste. « Pourtant vous vous exprimez très bien en dioula ! ». « Oui mais... Je ne viens pas de Bobo. Je suis de... ». Ces quelques phrases ont rassuré Zoum quant à la possibilité de convaincre Vivi. Il décida de déclarer son amour à Vivi. Pour le faire, il lui adressa une lettre dont nous vous proposons le contenu pour le vendredi prochain.

Souro DAO [email protected]

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

histoire

AFP

CAN: Broos, la première histoire belge d'Afrique

CAN: Broos, la première histoire belge d'Afrique

Discrimination

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

JO 1960

Le jour où un Éthiopien a marché sur Rome et renversé le cours de l'histoire

Le jour où un Éthiopien a marché sur Rome et renversé le cours de l'histoire