mis à jour le

Transition en Centrafrique : Petits arrangements entre camarades

Le nouvel homme fort de Bangui a approuvé jeudi la feuille de route établie par le Sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC) tenu la veille à Ndjamena et consacré à la situation en Centrafrique. Une acceptation qui pourrait surprendre quand on sait qu'à l'instar de leur hôte, Idriss Deby et les chefs d'Etat de la région ont jugé impossible de reconnaître «un président autoproclamé». Un paradoxe qui pourrait trouver son origine, voire son explication, dans les arcanes du sommet lui-même.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

transition

AFP

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

Centrafrique

AFP

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

AFP

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

Hollande se rendra en Centrafrique le 13 mai, avant d'aller au Nigeria

AFP

La force française Sangaris "demeurera" en Centrafrique pour "accompagner" son armée

La force française Sangaris "demeurera" en Centrafrique pour "accompagner" son armée