mis à jour le

Houcine Abbassi appele les syndicalistes à être vigilants devant les menaces pui pèsent sur leur droits

Houcine Abbassi ,secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a affirmé ce jeudi que la centrale syndicale n’acceptera pas la restriction des droits économiques et sociaux dans la constitution. « les syndicalistes sont très déçus du contenu de l’article relatif au droit syndical dans la dernière mouture du projet de constitution », a-t-il dit.
Abassi qui présidait l’ouverture du congrès ordinaire de l’Union régionale du travail à Ben Arous, affirme que cet article sera rejeté par l’organisation ouvrière et ne doit pas passer dans la constitution de la Tunisie post- révolution.
Il a appelé les syndicalistes à être vigilants et à défendre le droit à la grève ainsi que l’ensemble des droits économiques et sociaux.
Le secrétaire général de la centrale syndicale a précisé avoir adressé un message aux membres de l’Assemblée nationale constituante dans lequel il affirme l’attachement aux droits économiques et sociaux. « des concertations seront engagées dans les jours à venir avec les structures syndicales pour envisager la position à prendre au cas où le gouvernement maintient sa position.
Sur les travaux de la commission chargée d’enquêter sur les évènements de La Place Mohamed Ali, Abassi a affirmé que l’Union dévoilera son propre rapport, lors d’une conférence de presse samedi prochain.
Concernant le groupe qui s’est fait appelé « front de rectification du processus syndical » , Abassi a affirmé la détermination à prendre les mesures juridiques nécessaires contre tous ceux qui parlent au non de l’UGTT. Il désignait « des parties non indépendantes proche des islamistes nahdhaouis au pouvoir, écartées lors des congrès des syndicats de base ».
Abassi a vivement critiqué « les recrutements hasardeux et illégaux dans le fonction publique effectués par le gouvernement provisoire dominés par les islamistes , ainsi que l’absence totale de contrôle et l’incapacité du gouvernement provisoire de faire face à la flambée des prix des produits de base.
Le secrétaire général de l’UGTT a exprimé l’attachement à la formation des instances indépendantes de l’information de la magistrature et des élections afin d’entamer, en toute confiance, la deuxième phase de transition démocratique, a-t-il dit.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

syndicalistes

AFP

Gabon: des syndicalistes dispersés par les forces de l'ordre

Gabon: des syndicalistes dispersés par les forces de l'ordre

AFP

Kenya: les syndicalistes médicaux libérés avant leur appel

Kenya: les syndicalistes médicaux libérés avant leur appel

AFP

Kenya: le gouvernement veut la libération des syndicalistes médicaux

Kenya: le gouvernement veut la libération des syndicalistes médicaux

menaces

AFP

Centrafrique: des Casques bleus congolais menacés d'expulsion

Centrafrique: des Casques bleus congolais menacés d'expulsion

AFP

Sénégal: marche contre les menaces sur la liberté de la presse

Sénégal: marche contre les menaces sur la liberté de la presse

AFP

Somalie: plus d'un million d'enfants menacés de malnutrition aiguë

Somalie: plus d'un million d'enfants menacés de malnutrition aiguë

droits

AFP

Burundi: un activiste des droits de l'Homme placé en détention

Burundi: un activiste des droits de l'Homme placé en détention

AFP

Soudan: les Etats-Unis "inquiets" de la situation des droits de l'Homme

Soudan: les Etats-Unis "inquiets" de la situation des droits de l'Homme

AFP

RDC: l'ONU préoccupée par des "violations graves" des droits des enfants

RDC: l'ONU préoccupée par des "violations graves" des droits des enfants