mis à jour le

Tunisie: contré par une motion de défiance, le chef de l’Etat pourrait quitter son poste

Contré par une motion de défiance, le président de la République tunisienne Moncef Marzouki serait convoqué dans les deux prochaines semaines pour une séance parlementaire plénière à la Constituante pour reddition des comptes sur des accusations portées contre lui en relation avec ses récentes déclarations et son rendement à la présidence tunisienne.

« La motion de défiance contre le président de la République a rempli les conditions légales de recevabilité (73 signatures) avec plus de 74 signatures de députés recueillies », a confirmé jeudi au correspondant de l’agence de presse Xinhua Mohamed Hamdi, député et président du groupe démocratique à la Constituante.

Ainsi, a-t-il expliqué, « le bureau de la Constituante se réunira pour fixer une date pour la séance plénière qui devra être tenue dans environ deux semaines ». Une fois 109 parmi les 217 votes des députés seront favorables à cette motion de défiance, le président Marzouki serait démissionnaire.

D’après M. Hamdi, les accusations portées à l’égard du président Marzouki faisaient suite à ses récentes déclarations en marge de sa visite au Qatar pour le sommet arabe à Doha.

« (…) S’ils ½uvrent pour le renversement du gouvernement de quelque manière que ce soit, les laïques extrémistes seront pendus », avait déclaré le chef d’Etat tunisien à l’une des chaines de télévision du Qatar.

Pareilles déclarations « portent atteinte au prestige de la fonction du président de la République et à la réputation de la Tunisie. Il a agressivement attaqué l’opposition d’autant plus que son discours était incitateur à la division de la société tunisienne entre laïcs et islamistes », a encore confié le député M. Hamdi à l’agence Xinhua.

French.news.cn

chef

AFP

Ouganda: première comparution du chef du groupe rebelle musulman ADF

Ouganda: première comparution du chef du groupe rebelle musulman ADF

AFP

Le Mozambique rend un dernier hommage au chef de l'ex-rébellion décédé

Le Mozambique rend un dernier hommage au chef de l'ex-rébellion décédé

AFP

Au Mozambique, la Renamo sous pression après la mort de son chef Dhlakama

Au Mozambique, la Renamo sous pression après la mort de son chef Dhlakama

poste

AFP

Afsud: Un tribunal rétablit

Afsud: Un tribunal rétablit

AFP

La maire du Cap limogée de son poste par son parti

La maire du Cap limogée de son poste par son parti

AFP

Nigeria: Boko Haram tente un assaut contre un poste militaire, des morts

Nigeria: Boko Haram tente un assaut contre un poste militaire, des morts