mis à jour le

Internet sur mobile : les Algériens en seront-ils dépendants avec l’arrivée de la 3G ?

Comment vont évoluer les pratiques des internautes algériens à l'arrivée de la 3G ? Dans les autres pays où elle est déjà présente depuis des années, la 3G a rendu l'internet sur mobile très populaire parfois plus que sur ordinateur. L'Algérie pourrait connaître le même sort à l'arrivée de cette nouvelle technologie, et voir le marché du mobile exploser.

"La connexion via mobile est en augmentation dans le monde et les utilisateurs d'Internet en Algérie seront, eux aussi, obligés d'opter pour la téléphonie eu égard au nombre important d'applications qu'elle permet", a précisé Younès Grar, consultant en technologie de l'information et de la communication, Younes Grar, lors de la 40e session de formation du club de presse Nedjma pour les journalistes.

Applications, forfait connexion... l'Internet mobile devrait permettre une révolution technologiques dans l'utilisation du web.  Pour le consultant, 2014 sera une année charnière pour "la révolution numérique algérienne sera mobile quel que soit le coût de l'opération" car, selon lui, "les Algériens cherchent la facilité d'utilisation qui réponde à leur besoin et non l'offre la moins coûteuse". Avec des petits forfaits internet l'accès au web sera plus simple pour les internautes algériens, dont 57% avaient expliqué, dans un sondage web dialna effectué l'an dernier, attendre impatiemment la 3G et beaucoup d'entre eux étaient prêts à dépenser jusqu'à 500 dinars par mois pour avoir une connexion mobile.

Mobile contre ordinateur

Le consultant voit donc ce bouleversement comme une évidence, "l'Algérie compte 37 millions d'abonnés aux mobiles, contre uniquement un million d'abonnés ADSL", a-t-il précisé pour prouver sa théorie. Une petite comparaison dans le monde prouve que la montée de l'internet mobile est le passage obligé des pays développés. Des études récentes, ont mis en évidence que la moitié des recherches Internet se font via des mobiles, un tiers des utilisateurs de Facebook y accèdent par leur mobile et la moitié des utilisateurs de "Twiter" se connectent par leur téléphone. Au Maroc, par exemple l'arrivée de la 3G a très vite bouleversé les habitudes. Les indicateurs de l'année dernière ont prouvé que l'internet mobile a fait augmenter les ventes de smartphones et que les connexions au Maroc ne cessent d'augmenter. Selon Younès Grar, l'Algérie a toute les « compétences et des moyens, pour peu que les initiatives soient encouragées », pour intégrer le cercle de ces pays férus d'internet mobile.

 La rédaction avec APS

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Internet

Mème.

Le grand détournement des Camerounais qui parodient la courbette de leur ministre

Le grand détournement des Camerounais qui parodient la courbette de leur ministre

Internet

Comment la Côte d'Ivoire a démasqué les «brouteurs»

Comment la Côte d'Ivoire a démasqué les «brouteurs»

Internet

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

En Ouganda il y a du wifi gratuit, mais à condition d'aller sur les sites autorisés

mobile

Technologie

INFOGRAPHIE. L'Afrique est toujours plus gaga de smartphones

INFOGRAPHIE. L'Afrique est toujours plus gaga de smartphones

AFP

Une application mobile sénégalaise pour sensibiliser sur le sort des enfants mendiants

Une application mobile sénégalaise pour sensibiliser sur le sort des enfants mendiants

AFP

Ethiopie: une appli mobile pour des accouchements plus sûrs

Ethiopie: une appli mobile pour des accouchements plus sûrs

Algériens

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Une panne géante d'internet replonge les Algériens dans "la préhistoire"

Mode de vie

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile

Les centre commerciaux: un lieu où les jeunes algériens «flirtent» et enlèvent le voile