mis à jour le

Ousmane Tanor Dieng ne sera pas candidat à la présidentielle de 2017

La succession d'Ousmane Tanor Dieng à la tête du parti socialiste semble ouverte. Hier donnant son impression sur le discours du chef de l'Etat le secrétaire général du parti socialiste a confié à la chaine de télévision 2 Stv qu'il ne se présentera pas à l'élection présidentielle 2017 quelle que soit la formule retenue, à savoir limitation de l'âge du candidat ou non. Ainsi, Khalifa Sall le maire de Dakar et Aissata Tall Sall maire de Podor tous prétendants avoués ou inavoués à la succession de Tanor seront certainement les candidats à la candidature du parti socialiste pour l'élection présidentielle de 2017. Barthélémy Diaz dont on connait la loyauté envers Tanor, mais aussi Aminata Mbengue Ndiaye dont le travail abattu pour le retour du Ps aux affaires est incontestable, auront certainement leur mot à dire. La Bataille s'annonce âpre surtout si Ousmane Tanor, lui-même, a son candidat, ce qui n'est pas exclu. Tout compte fait, Malick Noël Seck qui a quitté la formation socialiste semble avoir raison sur ceux qui l'avaient exclu du parti socialiste pour avoir demandé le départ de Tanor Dieng de la tête du parti socialiste.

REWMI.COM/MK

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

présidentielle

AFP

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle

Au Kenya, la confusion règne dans l'organisation de la nouvelle présidentielle

AFP

Kenya: Odinga pose ses conditions pour participer

Kenya: Odinga pose ses conditions pour participer

AFP

Kenya: Odinga pose des conditions

Kenya: Odinga pose des conditions