mis à jour le

Gouvernement -Boulif : ”les finances islamiques pour sauver l’économie” !

A en croire Mohamed Najib Boulif, ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance, ” 2013 est une année cruciale, puisque devant le manque de liquidité et un certain nombre de problèmes que connaît le monde avec la crise économique et financière, je pense que le meilleur moyen est d’introduire la finance islamique cette année”. L’idée, selon lui, est de permettre d’”alterner et d’introduire des financements dans l’objectif d’apporter un nouveau souffle pour l’économie marocaine”.

Pour Boulif, il est difficile, en revanche, de réaliser un succès sur la production de ces produits, sans avoir “un cahier de charges complémentaire” pour promouvoir leur développement, aussi bien sur le plan de la fiscalité, “qui doit être neutre entre les financements alternatifs et traditionnels actuels”, que dans les domaines de l’assurance et du micro-crédit.

Et de conclure que l’introduction de la finance islamique, dont les produits viendront compléter l’offre traditionnelle du système bancaire et des établissements de crédit, devrait apporter “un nouveau souffle” à l’économie marocaine. Car la finance islamique va permettre d’injecter des fonds dans le circuit bancaire et financier et à une frange de la population, qui n’avait pas droit d’accéder à un certain nombre de financements”, ainsi que de favoriser “l’amélioration du taux de bancarisation”.

Alors qu’un projet de loi amendant la législation bancaire est en cours d’examen pour l’introduction de nouveaux produits issus de cette finance dite aussi “solidaire et participative”, Najib Boulif espère que ce texte sera adopté dès cette année, car l’enjeu est de taille.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

gouvernement

AFP

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

Guinée-Bissau: le président démet le gouvernement

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement un mois après le scrutin

AFP

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

L'Ethiopie remanie son gouvernement après des manifestations

finances

AFP

Afrique du Sud: le ministre des Finances lavé de tout soupçon de fraude

Afrique du Sud: le ministre des Finances lavé de tout soupçon de fraude

AFP

Afrique du sud: le ministre des Finances dans la tourmente

Afrique du sud: le ministre des Finances dans la tourmente

AFP

Afrique du Sud: le ministre des Finances poursuivi pour fraude

Afrique du Sud: le ministre des Finances poursuivi pour fraude