mis à jour le

Ghardaïa : les huit détenus de la Laddh relâchés

Les huit détenus du bureau local de la Laddh de Ghardaïa ont été enfin relâchés, mardi soir, mais restent toujours sous contrôle judiciaire, nous a fait savoir le porte-parole de la cellule de crise de la section locale de la Ligue de Ghardaïa, Chkabkab Hadj Hamou. Ce dernier nous a rassurés sur la santé des militants détenus, hormis certains malaises psychiques dus essentiellement aux agressions verbales subies au moment de leur incarcération. Ce même responsable précise que la décision de leur libération s'est concrétisée suite au recours du procureur de la République, près le tribunal de Ghardaïa, contre la mise en détention des prévenus ordonnée par le juge d'instruction, et ce, après que les détenus aient préalablement déposé leur recours. Ce qui a obligé la chambre d'accusation à revoir encore une fois leur affaire. Sachant, selon toujours notre interlocuteur, que ces huit détenus devront passer un autre examen devant le juge d'instruction le 8 avril, tandis que les dix autres relâchés, jeudi dernier, devront comparaître à partir de demain. L'on apprend aussi du même militant, qu'une foule nombreuse, dont le nombre dépasse les 500 personnes, a accueilli avec le baroud leurs collègues à l'extérieur de l'institution pénitentiaire implantée à Chaâba, non loin du centre-ville de Ghardaïa, jusqu'à leur arrivée au siège local de la Laddh.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Ghardaïa

AFP

Algérie: 38 personnes arrêtées

Algérie: 38 personnes arrêtées

AFP

Algérie: 35 blessés dans de nouveaux heurts

Algérie: 35 blessés dans de nouveaux heurts

AFP

Algérie: 10.000 policiers et gendarmes

Algérie: 10.000 policiers et gendarmes

détenus

AFP

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

AFP

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

AFP

Maroc: appel d'ONG et d'intellectuels

Maroc: appel d'ONG et d'intellectuels

LADDH

La rédaction