mis à jour le

Pour préserver leur domaine de recherche de Sotuba contre les spéculateurs fonciers : Les travailleurs de l’IER menacent d’aller en grève illimitée à partir de ce mois

Afin de préserver le domaine de la recherche agronomique de Sotuba contre les spéculateurs fonciers, la section du comité syndical de l’Institut d’économie rurale  (IER) vient de donner une date butoir au gouvernement à savoir le 5 de ce mois pour protéger leur parcelle, faute de quoi, ils menacent d’aller en  grève illimitée dans les jours à venir.

Baba Berthé, ministre de l’agriculutre

La station de recherche de l’IER de Sotuba selon le secrétaire général du comité syndical de ce service, Lassana Sacko est un haut lieu de recherche dans le domaine rural dans notre pays. Les investissements réalisés  sur ce site selon lui,  à travers les projets et programmes avoisinent plus de 200 milliards de nos francs en partie financés par l’Etat et les partenaires techniques et financiers.Cependant, si la station avait 1100 ha en 1998, elle se retrouve aujourd’hui à moins de 300 hectares.

 » Tous les jours que Dieu fait notre domaine se fond comme une glace au soleil. En 2007, nous avons eu un accrochage avec  la commune I qui avait même cassé nos murs pour céder nos parcelles à des particuliers, elle a été condamnée à nous verser 289 millions de FCFA pour la réparation du préjudice causé mais jusqu’à présent les autorités communales n’ont pas exécuté le verdict de ce procès  » a dénoncé le responsable syndical. Cependant la goutte d’eau qui a débordé le vase a été selon lui la convoitise récente  de leur domaine par deux agences immobilières à savoir Banga et Komé.

 » Le paradoxe dans cette affaire est  que ces deux agences ont été chassées par les villageois de Gouana dans le cercle de Kati. Avec des complicités en  haut lieu, ils veulent compenser ces agences dans le district de Bamako et plus précisément sur notre parcelle. Chose que nous n’accepterons jamais  » a averti M Sacko. Qui dit avoir fait savoir sa position au président de la République par intérim , au président de l’Assemblée nationale et au ministre de tutelle à savoir le ministre de l’agriculture. Ainsi le 22 octobre, le ministre du Logement d’alors dans une correspondance a rejeté toute compensation de ces deux sociétés sur le site de Sotuba. Cependant, l’espoir suscité par cette lettre a été de courte durée, car  l’IER vient d'être saisi par des structures du département de l'Agriculture pour voir comment il pourra  compenser les deux agences immobilières sur le site de Sotuba. Toute chose qui a provoqué l’ire des travailleurs de ce service qui pensaient que le dossier était définitivement  clos par la dernière lettre du  ministre du Logement en date du 22 octobre.

Ainsi les travailleurs l'IER sont  plus que jamais décidés à tirer cette affaire au clair et souhaitent surtout que le gouvernement préserve leur domaine des spéculateurs fonciers. C’est pourquoi, ils  ont observé du 28 au 29 mars dernier une grève d’avertissement de 48 heures pour interpeller les autorités. Ce n’est pas tout,  ils menacent aussi d’aller en grève illimitée si le gouvernement ne tire pas cette affaire au clair d’ici 48 heures à savoir le 5 de ce mois.

Moussa SIDIBE

recherche

AFP

Nigeria: l'épouse du leader biafrais demande que sa recherche devienne une "priorité"

Nigeria: l'épouse du leader biafrais demande que sa recherche devienne une "priorité"

AFP

Un commandant libyen recherché par la CPI dit s'être rendu aux forces de Haftar

Un commandant libyen recherché par la CPI dit s'être rendu aux forces de Haftar

AFP

Climat: Bill Gates promet 315 millions de dollars pour la recherche en agriculture

Climat: Bill Gates promet 315 millions de dollars pour la recherche en agriculture

travailleurs

AFP

Nigeria: les travailleurs de la santé mettent fin

Nigeria: les travailleurs de la santé mettent fin

AFP

Soudan du Sud: libération de dix travailleurs humanitaires enlevés

Soudan du Sud: libération de dix travailleurs humanitaires enlevés

AFP

Soudan du Sud: 10 travailleurs humanitaires portés disparus

Soudan du Sud: 10 travailleurs humanitaires portés disparus

grève

AFP

Algérie: les médecins "résidents" en grève dénoncent le "silence radio" du gouvernement

Algérie: les médecins "résidents" en grève dénoncent le "silence radio" du gouvernement

AFP

Tchad: avocats, notaires et huissiers poursuivent leur grève

Tchad: avocats, notaires et huissiers poursuivent leur grève

AFP

Maroc: le leader de la protestation dans le Rif en grève de la faim

Maroc: le leader de la protestation dans le Rif en grève de la faim