mis à jour le

Zoss révèle la présence, dans les arènes, d'un anabolisant dénommé "45 jours"

Le lutteur Zoss, chef de file de l'écurie "Door Doraat", a révélé l'usage, par les pratiquants de la lutte avec frappe, d'un anabolisant dénommé "45 jours", qui permet aux lutteurs de grossir rapidement.

"Je ne sais pas si c'est un comprimé ou un produit dopant, mais j'en ai entendu parler. Le produit s'appelle +45 jours+ et est censé permettre à un lutteur de grossir", a expliqué Zoss, qui a récemment vaincu Tidiane Faye de l'écurie "Lansar".

Zoss, Saliou Ngom à l'état civil, souhaite que le Comité national de gestion (CNG) de la lutte intensifie ses contrôles antidopage, pour préserver la lutte de l'usage des anabolisants et protéger la santé des lutteurs.

"C'est un combat qu'il faut mener et intensifier à travers la sensibilisation surtout", a-t-il ajouté.

Le docteur Alioune Sarr, président du CNG, a annoncé, dans la presse, que des contrôles antidopage seront effectués de temps en temps sur les lutteurs, à l'occasion des séances de lutte.

Les contrôleurs descendront chez les lutteurs ou sur leur lieu d'entraînement, pour dérouler le programme antidopage du CNG, a-t-il dit.

Des métamorphoses subites chez certains lutteurs et des morts suspectes ont éveillé des soupçons de dopage dans les arènes, où l'usage des anabolisants est une réalité, selon des médecins.

APS